Ligue 1

Monaco étrille le FC Metz et grimpe sur le podium ! (résumé et notes)

Commentaire(s)
Monaco a fait le job
Monaco a fait le job

En ouverture de la 31ème journée de Ligue 1, un Monaco à deux visages s'est largement imposé (4-0) face au FC Metz. Peu inspirés en première période, les joueurs de l'ASM ont acquis un précieux succès dans la course à la Ligue des Champions grâce à un début de seconde période canon.

Ligue 1 - 31e Journée

Monaco
4 - 00 - 0 Metz
Fàbregas 50'
K. Volland 52'
W. Ben Yedder 77'
W. Ben Yedder 88'

L'AS Monaco c'est du sérieux. En l'emportant sous la chaleur de Louis II, les Monégasques montent provisoirement sur la troisième marche du podium de la Ligue 1 avec 62 points et mettent la pression sur le PSG, le LOSC et l'OL. Pour ce retour de trêve internationale, le club de la Principauté a pourtant ronronné en début de match. Si les hommes de Kovac maîtrisent le match en tenant le ballon, les monégasques commettent plusieurs imprécisions techniques inhabituelles. Le premier tir cadré de la partie arrive peu avant le quart d'heure de jeu, mais la tentative de Jovetic est à l'image de l'entame de match, trop timide. La domination des coéquipiers Golovin s'intensifie néanmoins et sur un centre du russe Volland trouve le poteau de Caillard d'une tête plongeante au premier poteau (33ème). Cette action illustre bien tout le mal qu'ont les joueurs du Rocher à approcher le but des Grenats. Bien organisés défensivement, l'équipe d'Antonetti parvient même à inquiéter son adversaire. Boulaya profite d'un ballon perdu par Fabregas et progresse côté gauche. Son centre en retrait est repris du gauche par Gueye, mais Lecomte se couche vite au sol pour détourner en corner (41ème).

Deuxième période à sens unique

Bousculé en fin de premier acte, Monaco commence bien mieux la seconde période. Jovetic profite d'une mésentente entre Maïga et Boye pour s'avance dans le camp messin. Le numéro 10 élimine Kouyaté d'un grand pont et pique son ballon devant Caillard. Le ballon n'est pas cadré, mais le portier visiteur déséquilibre Jovetic et monsieur Hamel désigne le point de pénalty. Fabregas ne tremble pas et envoie le ballon sous la barre plein axe (50ème). Après cette ouverture du score, les protégés de Niko Kovac font le break. Matazo récupère le cuir dans l'entrejeu et part dans une série de dribbles qui élimine toute la défense de Metz. Arrivé dans la surface, le jeune monégasque glisse le ballon à Volland qui croise sa frappe du gauche sans contrôle pour mettre les siens à l'abri (52ème). Après avoir encaissé deux buts coup sur coup, Metz ne parvient pas à relever la tête et Monaco en profite pour faire vivre le ballon. Fraîchement entré sur le pré, Ben Yedder aggrave même le score à quinze minutes du terme. Caio Henrique intercepte un ballon et sert son capitaine qui crochète son vis-à-vis avant de fusiller Caillard (77ème). L'attaquant des Bleus s'offre même le doublé en toute fin de match sur pénalty et scelle le succès de Monaco qui envoie un message à la concurrence. Avec cette victoire, les Rouge et Blanc confirment qu'ils sont bien de sérieux candidats à la Ligue des Champions. Avant le choc de la journée entre le PSG (1er) et le LOSC (2ème), Monaco n'est plus qu'à une petite longueur des deux équipes. Alors pourquoi pas rêver plus grand.

Photos Matchs : Monaco 4 - 0 Metz