Ligue 1

L'AS Monaco se relance en s'imposant face au Stade de Reims (analyse et notes)

Commentaire(s)
L'AS Monaco a dominé le Stade de Reims (0-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
L'AS Monaco a dominé le Stade de Reims (0-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Après sa défaite face à l'Olympique Lyonnais (2-3), l'AS Monaco a rebondi en s'imposant sur la pelouse du Stade de Reims (0-1), ce dimanche après-midi, lors de la 36ème journée de Ligue 1. Moins inspirés qu'à l'accoutumée, les joueurs du Rocher ont assuré l'essentiel face à des Rémois impuissants et retrouvent la troisième marche du podium.

Ligue 1 - 36e Journée

Reims
0 - 10 - 1 Monaco
20' E. Matazo

LE FAIT DU MATCH

L'AS Monaco rate plusieurs occasions de faire le break. Rapidement devant au score, la formation de la Principauté a eu quelques bons ballons pour s'offrir un avantage plus conséquent. Mais les protégés de Niko Kovac, un peu en-dedans cette après-midi, ont manqué de précision ainsi que de justesse dans le dernier geste pour y parvenir. Ainsi, Eliot Matazo a d'abord raté le doublé sur un nouveau bon service de Wissam Ben Yedder (25ème). Puis, la VAR et l'arbitre principal ont annulé un penalty initialement sifflé pour un tacle propre mais engagé de Wout Faes sur Kevin Volland (45ème+2). Ce même Kevin Volland, pourtant en bonne position dans la surface rémoise, a ensuite fait le choix de l'altruisme en voulant décaler, en vain, Gelson Martins aux six mètres (79ème). Enfin, dans les derniers instants du match, Youssouf Fofana a raté le cadre sur un contre mal joué (90ème+2). Des occasions ratées finalement sans conséquence.

LE BUT

0-1 (20ème) : Monaco ouvre la marque ! Sur une attaque rapide, Eliot Matazo casse les lignes dans l'axe du terrain et remonte le cuir à grandes enjambées avant de décaler à droite pour Wissam Ben Yedder. Le petit attaquant monégasque déploie intelligemment un centre entre les jambes de Yunis Abdelhamid pour retrouver son jeune coéquipier. D'un plat du pied droit, à ras de terre, ce dernier trompe alors Predrag Rajkovic et place son équipe en tête au tableau d'affichage. C'est le tout premier but inscrit en Ligue 1 par le milieu de terrain de 19 ans.

L'HOMME DU MATCH

Aurélien Tchouaméni (AS Monaco). Au milieu de terrain, le numéro 8 asémiste a rendu une nouvelle copie très propre. Solide (10 duels gagnés, 2 interceptions, 3 tacles) et précieux avec le cuir (88 ballons touchés, 91% de passes réussies), il a même puissamment tenté sa chance à deux reprises (2 tirs hors cadre).

LES CONSÉQUENCES

Malgré un second acte plus convaincant et deux belles occasions consécutives pour Wout Faes (57ème) et Mathieu Cafaro (58ème), le Stade de Reims doit s'incliner de manière plutôt logique face à des Asémistes supérieurs. Au classement, les protégés de David Guion reculent à la treizième place, bloqués à 42 points.

Moins fringante et moins flamboyante, l'AS Monaco a assuré l'essentiel face au Stade de Reims en maîtrisant globalement les débats. Grâce au tout premier but inscrit en Ligue 1 par le jeune Eliot Matazo, les joueurs du Rocher renouent avec la victoire, ainsi qu'avec la troisième marche du podium (74 points).

Photos Matchs : Reims 0 - 1 Monaco