LDC

Sparta Prague - AS Monaco : le coup de gueule de Niko Kovac après l'incident raciste

Loïc Poyade
Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco.
Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco.

Ce mardi soir, l'AS Monaco a pris une très grosse option sur la qualification en barrages de la Ligue des Champions grâce à son succès convaincant sur la pelouse du Sparta Prague (0-2, analyse et notes), lors du troisième tour préliminaire aller de la C1. Une rencontre marquée par des cris racistes qui ont visé Aurélien Tchouaméni (21 ans), le milieu de terrain asémiste et premier buteur de la partie. En conférence de presse d'après-match, Niko Kovac, l'entraîneur du club du Rocher, a poussé un coup de gueule suite à ce déplorable incident.

À lire aussi : Aurélien Tchouaméni victime de cris racistes face au Sparta Prague

"Nous sommes tous tristes et déçus que cela se produise au XXIe siècle. Je souhaite vraiment que cela s'arrête parce que nous sommes tous égaux. Le football doit être un pont", a lancé le technicien croate devant les journalistes, et de préciser en conclusion : "Il faut souligner que cela ne s'appliquait pas à tous les supporters du stade". Reste désormais à savoir si l'UEFA se saisira de ce dossier et lancera une enquête contre le Sparta Prague et ses "supporters", qui ont déjà été sanctionnés dans un passé proche pour des événements du même genre.