LDC

L'AS Monaco confirme face au Sparta Prague et valide son ticket pour les barrages (analyse et notes)

L'AS Monaco s'est imposée face au Sparta Prague (3-1), ce mardi soir lors du 3ème tour préliminaire retour de la LDC.
L'AS Monaco s'est imposée face au Sparta Prague (3-1), ce mardi soir lors du 3ème tour préliminaire retour de la LDC.

Après sa belle victoire à l'aller en République Tchèque (0-2, analyse et notes), l'AS Monaco a remis le couvert en Principauté en ce mardi soir, à l'occasion du 3ème tour préliminaire retour de la Ligue des Champions. Au Stade Louis-II, le club du Rocher s'est offert un nouveau beau succès (3-1) et rallie les barrages de la compétition, où il affrontera la formation ukrainienne du Shakhtar Donetsk.

Ligue des champions - 3rd Qualifying Round

Monaco
3 - 1 - Sparta Prague
Gelson Martins 50'
A. Golovin 56'
S. Diop 81'
78' D. Moberg-Karlsson

LE FAIT DU MATCH

L'AS Monaco hausse le ton après la pause ! Après une premier mi-temps globalement maîtrisée malgré deux occasions concédées, sur une relance manquée d'Alexander Nübel (14ème), puis sur un retour litigieux d'Axel Disasi (36ème), les hommes de Niko Kovac ont su élever leur niveau de jeu au retour des vestiaires pour faire la différence.

LES BUTS

1-0 (50ème) : L'AS Monaco ouvre le score ! Bien servi par Aurélien Tchouaméni, Kevin Volland, dos au jeu dans le rond central, trouve un relais avec Youssouf Fofana, qui décale ensuite Gelson Martins à droite dans le dos de Matej Polidar. L'ailier lusitanien retrouve Kevin Volland sur la droite de la surface, qui, après avoir temporisé, remet le ballon sur le Portugais. Ce dernier élimine alors son adversaire direct, feinte le centre et déclenche en angle fermé une frappe de l'extérieur du pied droit. Avec l'aide de la barre transversale, le cuir entre dans le but de Florin Nita, qui a anticipé le centre en retrait.

2-0 (56ème) : L'AS Monaco fait le break ! Encore bien trouvé par Aurélien Tchouaméni, Kevin Volland sert Wissam Ben Yedder, plein axe, dans l'espace libre. Arrivé sur la gauche de la surface tchèque, le capitaine de l'AS Monaco voit Aleksandr Golovin arriver lancé et lui décale parfaitement le cuir. Du pied droit, le milieu de terrain offensif russe envoie alors le ballon dans le petit filet opposé de Florin Nita.

2-1 (78ème) : Le Sparta Prague sauve l'honneur ! Sur une nouvelle mauvaise passe décochée par Alexander Nübel, Jens Moberg-Karlsson hérite du cuir. Youssouf Fofana tacle le ballon mais la sphère est tout de suite regagnée par Matej Pulkrab. David Pavelka se saisit alors du ballon et décale Jens Moberg-Karlsson au point de penalty. D'un plat du pied droit, l'ailier suédois fait mouche et trompe le dernier rempart asémiste.

3-1 (81ème) : L'AS Monaco alourdit la marque ! Sur un bon déboulé d'Ismail Jakobs dans le couloir gauche, Sofiane Diop est trouvé en bonne position. L'ailier monégasque entre dans la surface tchèque, élimine Filip Panak par des feintes et un crochet extérieur puis marque d'une belle frappe du droit au sol au premier poteau.

L'HOMME DU MATCH

Aurélien Tchouaméni (AS Monaco). Décidément, le Sparta Prague l'inspire. Déjà élu homme du match à l'aller, le milieu de terrain défensif des Rouge-et-Blanc a rendu une nouvelle belle copie lors de cet acte retour. Très sûr dans ses interventions, il a encore été omniprésent (8 duels gagnés, 3 tacles, 4 interceptions). Précieux par sa capacité à casser les lignes, que ce soit par la passe (93% de passes réussies) ou par la course, il n'a pas raté grand chose (3 dribbles réussis sur 3). Averti en début de seconde mi-temps pour un excès d'engagement, il a cédé sa place peu après l'heure de jeu à Eliot Matazo (61ème). Mention spéciale, aussi, à Youssouf Fofana, qui s'est avéré infatigable dans le pressing et intéressant dans la projection.

LES CONSÉQUENCES

Avec un bel avantage acquis à l'aller (0-2), l'AS Monaco a terminé, et bien terminé le travail au Stade Louis-II. Malgré un très bon Florin Niţa dans le but tchèque, les Rouge-et-Blanc, supérieurs, ont logiquement fait la différence après la pause et valident leur ticket pour les barrages de la Ligue des Champions. Seules ombres au tableau de cette soirée presque parfaite : les trop nombreux cadeaux offerts au Sparta Prague, qui n'en a heureusement que très peu profité. Il faudra absolument éviter de reproduire cela face au Shakhtar Donestk, un adversaire d'un tout autre calibre.

Photos Matchs : Monaco 3 - 1 Sparta Prague