Euro 2020

Golovin et la Russie terrassés par la Belgique (analyse et notes)

L.P
Aleksandr Golovin, le milieu de terrain offensif de l'AS Monaco et de la Russie.
Aleksandr Golovin, le milieu de terrain offensif de l'AS Monaco et de la Russie.

Pourtant privée d'Axel Witsel et de Kevin De Bruyne, et avec un Eden Hazard remplaçant, la Belgique a maîtrisé son sujet et la Russie (3-0), ce samedi soir à Saint-Pétersbourg, lors de la 1ère journée de la phase de poules de l'Euro 2020. Avec ce succès logique, les Diables Rouges prennent la tête de la poule B.

Euro 2020 - Phase de poules / Groupe B

Belgique
3 - 02 - 0 Russie

LE FAIT DU MATCH

Une Russie fébrile défensivement et inoffensive. Malgré le soutien des 30 000 supporters du Stade Krestovski, la Sbornaïa n'a pas montré grand chose face aux hommes du plat pays. Les joueurs de Stanislav Tchertchessov ont même affiché une fébrilité inquiétante sur le plan défensif, offrant les deux premiers buts de cette rencontre à la Belgique. Dans le secteur offensif, ce ne fut pas bien mieux. Hormis quelques séquences intéressantes au retour des vestiaires, les Russes n'ont pas inquiété, ou presque, Thibaut Courtois, le dernier rempart belge, qui a passé une soirée on ne peut plus tranquille.

LES BUTS

1-0 (10ème) : La Belgique prend les devants ! Sur un long centre déployé depuis le couloir droit par Timothy Castagne, Andrey Semenov rate totalement son intervention et remet en jeu Romelu Lukaku, en position illicite au départ de l'action. L'avant-centre belge déclenche alors, en se retournant, une frappe croisée et rasante du pied gauche. Anton Shunin doit s'incliner, battu sur sa gauche. C'est le 58ème but inscrit en sélection par l'attaquant belge de l'Inter Milan.

2-0 (34ème) : Les Diables Rouges font le break ! Trouvé sur la gauche du terrain, Thorgan Hazard se met sur son pied droit et envoie un bon centre. Sur celui-ci Dries Mertens est trop court et Anton Shunin repousse au sol devant la ligne. Le ballon revient finalement sur Thomas Meunier, oublié dans la surface et sans opposition, qui termine alors du pied gauche. Le latéral droit du Borussia Dortmund en est désormais à 8 réalisations marquées en sélection.

3-0 (88ème) : Le doublé pour Romelu Lukaku, la Belgique alourdit la marque ! Bien servi dans le dos de la défense russe par Thomas Meunier, Romelu Lukaku prend la profondeur, résiste au duel face à Igor Diveev et déclenche une frappe rasante et gagnante du pied droit. Anton Shunin, pris sur sa gauche, doit à nouveau s'incliner. C'est le 59ème but marqué en sélection par l'avant-centre des Nerazzurri.

L'HOMME DU MATCH

Thorgan Hazard (Belgique). Aligné dans le couloir gauche, le milieu de terrain offensif du Borussia Dortmund a rendu une copie impressionnante. Pas avare d'efforts, qu'ils soient offensifs (1 tir cadré) ou défensifs (1 dégagement, 2 interceptions, 1 tacle, 5 duels gagnés), il n'a quasiment rien raté (108 ballons touchés, 93% de passes réussies, 2 dribbles). Mentions spéciales, aussi, à Romelu Lukaku, auteur d'un doublé, et à Thomas Meunier, buteur et passeur décisif pour une entrée en jeu on ne peut plus réussie.

LES CONSÉQUENCES

Sûre de sa force, la Belgique n'a fait qu'une bouchée de la Russie. Grâce à cette belle et large victoire, les hommes de Roberto Martinez prennent la première place de la poule B (3 points), devant la Finlande (3 points aussi). Seule ombre au tableau de cette soirée presque parfaite : la sortie sur blessure de Timothy Castagne, touché à la tête après un choc violent avec Daler Kuzyaev (27ème).

Défaillante sur le plan défensif et sans idée dans le secteur offensif, la Russie a subi la loi de la Belgique pour son entrée en lice dans cet Euro 2020. Suite à ce lourd revers, la Sbornaïa pointe à la quatrième et dernière place du groupe B (0 point).