Mercato

Radamel Falcao sort du silence et se livre sur son avenir

Commentaire(s)
Radamel Falcao (AS Monaco) s'est confié sur son avenir proche.
Radamel Falcao (AS Monaco) s'est confié sur son avenir proche.

Ardemment courtisé par Galatasaray mais encore sous contrat à l'AS Monaco, Radamel Falcao (33 ans) ne sait toujours pas de quoi son avenir proche sera fait. Le principal intéressé a d'ailleurs prévenu ses prétendants : il ne prendra pas de décision hâtive.

Radamel Falcao va-t-il revoir ses plans ? Initialement, l'attaquant international colombien (89 sélections, 33 buts) se dirigeait vers une nouvelle saison en Principauté, où il sera en fin de contrat en juin. Mais "El Tigre" fait l'objet d'une sérieuse offensive de Galatasaray, qui ne le laisse pas insensible et qui le contraint à sortir du silence. Dans un entretien accordé au quotidien colombien El Tiempo, l’attaquant et capitaine des Rouge-et-Blanc de l'AS Monaco a fait le point sur sa situation.

Auteur de 15 buts et 2 passes décisives en 33 matches de Ligue 1 en 2018-2019, le numéro 9 de la formation du Rocher a joué franc-jeu dans la presse de son pays. Il n'a encore pris aucune décision quant à la suite à donner à sa carrière et assure que tout se fera de manière collégiale, que ce soit avec son club ou sa famille : "J’ai été mis au courant des informations qui sont sorties, j’ai également entendu parler de l’intérêt d’autres clubs. J’ai un contrat avec Monaco", a-t-il expliqué en préambule.

"Une situation qu'il faut gérer de manière prudente"

À un an de la fin de son engagement aux abords du Stade Louis-II, le natif de Santa Marta, qui a déjà compilé 83 buts en 140 matches disputés avec l'ASM, ne compte pas se précipiter dans son choix : "Je ne peux pas dire grand-chose et c’est une situation qu’il faut gérer de manière prudente. Je dois revenir à l’entraînement avec Monaco la semaine prochaine", a-t-il poursuivi, expliquant ensuite que sa décision serait donc essentiellement sportive et familiale.

"Je crois qu’il faut mettre le projet sportif en priorité. Le côté familial est sans aucun doute à prendre en compte. Tu regardes toujours le projet sportif, le club et le championnat, mais quand tu as trois filles, qui sont à un certain niveau de leur scolarité, c’est aussi très important", a conclu avec sagesse et recul l'attaquant de 33 ans, qui dispose également de trois pistes un peu plus "exotiques" : une en Arabie Saoudite et deux en Chine.