Mercato

Monaco est passé à côté de Victor Osimhen

Commentaire(s)
Luis Campos a craqué pour Osimhen
Luis Campos a craqué pour Osimhen

Au cours d'un entretien pour Sky Sports, Luis Campos a évoqué l'arrivée de Victor Osimhen. L'attaquant nigérian de 20 ans, excellent depuis le début de saison, est suivi depuis 2015 par le dirigeant portugais.

Arrivé cet été pour moins de 15 millions d'euros, Victor Osimhen est l'une des attractions de ce début de saison à Lille. Le puissant attaquant nigérian de 20 ans, meilleur buteur de Ligue 1 avec 7 buts (et 2 passes décisives) en 9 matchs, fait le bonheur du LOSC et sa marge de progression parait, encore, bien grande. Mais pour Luis Campos, le directeur sportif lillois, la réussite du Nigérian était vue d'avance.

"Je me suis rendu à Lagos pour assister au Mondial U17 (en 2015). Après le premier match, je le voulais. Mais son prix était élevé pour un jeune de 17 ans. J’ai discuté avec mon patron (Vadim Vasiliyev, à l’AS Monaco, ndlr). Je l’appelais toutes les nuits pour lui dire : "s’il te plaît, signe-moi ce joueur, il est incroyable. Dans deux ans, il sera l’un des meilleurs en Europe". Finalement, le joueur est parti à Wolfsbourg" se souvient le Portugais à Sky Sports. Sous le charme des qualités du Super Eagle, Campos ne l'a jamais quitté des yeux. "Je suis parti là-bas en Allemagne pour le voir évoluer. Parfois, il jouait 5 minutes, d’autres fois, 2 minutes seulement. J’étais fou pour lui ! Il a ensuite contracté un virus qui l’a empêché de jouer pendant 5-6 mois puis est parti en prêt à Charleroi en Belgique".

A Charleroi, Osimhen a explosé et Campos a conclu son transfert en à peine deux mois. "Deux mois après, je l’ai signé. C’est une belle histoire. J’ai perdu le joueur, puis je l’ai récupéré". Alors qu'Osimhen s'est déjà fait un nom en l'espace de deux mois dans le Nord de la France, Campos est persuadé que le joueur partira cet été, contre une grosse somme. "Si tout se passe normalement, à la fin de la saison, il y aura un gros transfert pour lui, parce qu’il est comme un chat. Vous savez, si vous avez un chat, donnez lui un ballon ! Il est incroyable. Dans les 20 derniers mètres, il attaque tous les ballons. Tous les ballons. Comme un chat". Encore un gros coup réalisé par les Lillois ?