Infos

La CAN et le Maroc c'est fini, Ibrahimovic se confie, Des Olympiens courtisés par le Napoli...

Commentaire(s)
Retrouvez le condensé de l'actualité football de ce mardi après-midi 11 Novembre 2014
Retrouvez le condensé de l'actualité football de ce mardi après-midi 11 Novembre 2014

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce mardi après-midi 11 Novembre 2014. Une après-midi marquée par quelques informations transferts savoureuses mais, aussi et surtout, par l'exclusion du Maroc, initialement hôte de la CAN 2015, par la Confédération Africaine de Football...

Nasser Al-Khelaïfi a vu Leonardo

C'est France Football qui le révèle dans son édition du jour : Un an et demi après son départ du club, Leonardo, ex-directeur sportif, a rencontré Nasser Al-Khelaïfi au début du mois.

L'entretien entre les deux hommes a duré une heure et demie. Néanmoins, on ne sait pas quels ont été les sujets évoqués.

Sa blessure, sa convalescence, son âge : Ibrahimovic dit tout !

L'attaquant du Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic, n'est pas du genre à s'épancher dans les médias et, lorsqu'il s'y atèle, le géant suédois le fait la plupart du temps dans des médias de son pays. La preuve, une nouvelle fois, ce jour, avec une longue interview accordée au quotidien suédois Aftonbladet. L'occasion pour l'attaquant du club de la Capitale de revenir en détails sur sa blessure au talon, qui l'a tenu éloigné des terrains durant sept longues semaines.

"J'avais une blessure au tendon d'Achille. Et il faut du temps pour se remettre de ce type de blessure. Lentement mais sûrement je me remets, et je serai plus fort. La chose la plus importante est qu'une fois que vous êtes de retour, il n'y ait pas de rechute.", a-t-il déclaré, reconnaissait aisément que cette période d'inactivité, inhabituelle pour lui, avait été dure à vivre : "Ça a été dur. Mais l'équipe a bien travaillé et nous avons gagné les matchs qu'il fallait. Voilà ce qui fait de vous une grande équipe : quand quelqu'un d'autre peut prendre ta place sans que les résultats en pâtissent. Mais je ne suis pas habitué à rester sur la touche. J'ai essayé de garder la tête haute, d'être fort et surtout patient, même si ce n'est pas ce que je fais de mieux...", a-t-il poursuivi.

Mais ne parlez surtout pas à Ibrahimovic de son âge "avancé", sous peine de se voir directement envoyer dans les cordes. Selon lui, ses 33 ans n'expliquent en rien cette blessure : "Je serais trop vieux ? Non, j'ai montré tout le contraire sur le terrain. Plus je vieillis, plus je deviens fort.", a conclu l'idole du Parc des Princes.

Les Canaris en passe de prolonger certains cadres

Cinquième de Ligue 1 au soir de la treizième journée de Ligue 1 et deuxième meilleure défense du championnat, les Canaris de Nantes rayonnent. Au point de se faire piller l'été prochain ? Pour s'éviter une fuite des talents, le président du club du bord de l'Erdre, Waldemar Kita, songe déjà à prolonger les contrats de trois de ses cadres : son gardien de but, Rémy Riou (27 ans, 7 matches en Ligue 1 en cette saison 2014-2015), de son milieu de terrain gaucher, Vincent Bessat (29 ans, 6 matches en Ligue 1 en cette saison 2014-2015), et de son attaquant, Serge Gakpé (27 ans, 13 matches et 1 but en Ligue 1 en cette saison 2014-2015).

"Rémy Riou ? Normalement, on doit resigner mais on attend les trois, quatre prochains matchs pour que l'on finalise un peu. Je pense que ça va être bon. Pour Vincent Bessat, nous, on est prêt à renouveler mais ce qu'il souhaite, c'est jouer mais il voit qu'il y a de la concurrence. S'il revient, on pourra s'asseoir autour d'une table. Serge Gakpé ? Il ne faut pas qu'il demande un salaire exorbitant. Arrivé un moment, on ne peut pas lui donner.", a indiqué le dirigeant du FCN, dans un entretien accordé à nos confrères de Presse Océan.

Une affaire à suivre avec attention dans les semaines qui viennent.

L'affaire Sagnol ? "Terminée ! On n’en parle plus"

Dans un entretien accordé sur le site officiel de son club, le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, a tenu à mettre un terme, définitivement, à la polémique concernant son entraîneur, Willy Sagnol. Selon le dirigeant, l'état d'esprit affiché par ses joueurs contre le Racing Club de Lens, samedi passé, a clos tout débat.

"L’affaire Sagnol, tout a été réglé, on n’en parle plus, merci. Je ne parle pas de ça, j’ai vu un match. L’affaire Sagnol entre guillemet est réglée. Terminée ! On n’en parle plus. La célébration, pourquoi ils ne l’ont pas fait au premier but ? Qu’est-ce que ça aurait été si on avait marqué un troisième. Je suis heureux pour lui, bien sûr. Ça suffit. Il y a vraiment communion d’esprit entre lui et le club, lui et ses dirigeants. Ça suffit. On n’a pas besoin de parler de ça plus longtemps.", a déclaré le président du FCGB.

Lacazette : "L'Euro 2016 est l'objectif"

Meilleur réalisateur de Ligue 1 avec onze réalisations inscrites en treize levées, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais, Alexandre Lacazette, a logiquement été appelé en équipe de France. Face à l'Albanie, vendredi soir, puis contre la Suède, le 18 Novembre prochain, l'avant-centre rhodanien compte bien marquer : des buts et les esprits. C'est en tout cas les objectifs qu'il s'est fixé, comme il l'a confié dans une vidéo postée sur le compte Youtube de l’équipe de France.

« Passer une bonne semaine, avoir du temps de jeu et pourquoi pas marquer un but. », a-t-il déclaré, avant de se projeter sur l'Euro 2016, son objectif prioritaire : « À chaque fois qu’on peut porter ce maillot, c’est avec joie et honneur. Je pense à tout ce qui m’a fait aimer le foot, à la Coupe du monde 1998. Et je pense aussi à l’Euro 2016 qui est l’objectif à moyen, long terme. C’est la chose que j’aimerais réaliser. », a-t-il conclu.

Naples veut faire son marché sur la Canebière !

Les joueurs de l'Olympique de Marseille, toujours leader de la Ligue 1 au soir de la treizième levée, suscitent logiquement la curiosité voire l'intérêt de nombreuses écuries continentales. Outre André-Pierre Gignac qui devrait, sans mal, se trouver un nouveau challenge de qualité au terme de la saison, deux autres cadres olympiens sont appréciés aux quatre coins de l'Europe : le milieu de terrain international ghanéen, André Ayew (24 ans, 12 matches et 2 buts en Ligue 1 en cette saison 2014-2015) et l'attaquant international Espoirs français, Florian Thauvin (21 ans, 13 matches et 3 buts en Ligue 1 en cette saison 2014-2015).

En effet, les deux internationaux seraient, selon les informations de la presse transalpine, suivis avec insistance par Naples, actuel troisième de Serie A. Le Ghanéen, dont le contrat expire en juin prochain, sera libre de s'engager avec la formation de son choix dès Janvier si aucun accord concernant une prolongation de bail n'est acté d'ici là.

En revanche, l'ancien joueur de Lille et de Bastia, Florian Thauvin, considéré comme un homme de base du projet OM à l'avenir, ne devrait pas bouger.

Béria : "On n'est pas devenus d'un coup les plus mauvais de Ligue 1"

Silence, Lille coule ! Quatorzième du classement, le club nordiste, encore battu ce dimanche à Reims, continue sa lente et longue descente vers les profondeurs du classement. Une situation inédite pour le défenseur latéral droit des Dogues, Franck Béria (31 ans, 8 matches en Ligue 1 en cette saison 2014-2015). Au club depuis 2007, l'ancien défenseur du FC Metz, natif d'Argenteuil, n'avait jamais connu tel scénario.

"C'est une série noire comme je n'en ai jamais connue ici. On est des bons mecs. Il faut retrouver de l'orgueil. On n'est pas devenus d'un coup les plus mauvais de Ligue 1. On va se battre.", a indiqué le latéral droit dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien régional de La Voix du Nord.

Deschamps n'est pas inquiet pour Perrin

Comme relaté dans nos colonnes hier, lundi, le défenseur central et capitaine de l'AS Saint-Etienne, Loïc Perrin, a rejoint le groupe France à Clairefontaine, malgré une petite blessure au mollet. Contraint de rester aux soins et de suivre un programme individualisé pendant 48 à 72 heures, le défenseur devrait bel et bien être apte pour les deux échéances à venir des Bleus, face à l'Albanie, le 14 Novembre, puis contre la Suède, le 18. Didier Deschamps, sélectionneur national, n'étant pas du tout inquiet concernant l'état de santé de son protégé.

«Il devra suivre un programme durant deux, trois jours, avec des soins et un travail adapté, a indiqué le sélectionneur. Je n'ai pas d'inquiétude aujourd'hui sur le fait qu'il puisse être disponible pour les deux prochains matches.», a indiqué le sélectionneur des Bleus en conférence de presse.

Le Maroc mis hors-jeu par la CAF !

La Confédération Africaine de Football a annoncé, ce mardi après-midi, que la Coupe d'Afrique des Nations 2015 ne se déroulerait pas au Maroc. Initialement pays hôte de la compétition, le Royaume s'est même fait exclure de la compétition, par l'instance dirigeante, en raison des deux demandes de report formulées au vu de l'épidémie du virus Ebola qui touche actuellement le continent africain.

"Réuni le 11 novembre 2014 au Caire, le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) a pris connaissance de la réponse apportée le 8 novembre par le ministère de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc portant sur la demande de report de la Coupe d'Afrique des Nations 2015. Cette réponse indique clairement que la Fédération Royale Marocaine de Football réitère son refus d'organiser la compétition aux dates indiquées (17 janvier - 8 février 2015). Par conséquent, ayant notifié le 3 novembre dernier sa décision ferme et unanime de maintenir la compétition aux dates indiquées, le Comité Exécutif confirme que la Coupe d'Afrique des Nations 2015 n'aura pas lieu au Maroc, indique un communiqué de la CAF ce mardi. Aussi et suite au refus de la partie marocaine, le Comité Exécutif décide que l'équipe nationale du Maroc est automatiquement disqualifiée et ne pourra prendre part à la 30ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2015.", a indiqué l'instance dans un communiqué officiel.

La Confédération Africaine de Football doit désormais statuer sur le nom du nouveau pays organisateur de la compétition. Celui-ci devrait être connu dans les jours qui viennent.

"C'est un grand entraîneur des gardiens"

Depuis son arrivé dans la Loire, à l'été 2011, Stéphane Ruffier a incontestablement franchi un cap. Sous les couleurs de l'AS Saint-Etienne, le portier international français s'est affirmé comme un des meilleurs remparts de l'Hexagone et même du continent. Une réussite qui s'explique par l'immense talent de l'ancien gardien de la Principauté. Mais pas seulement selon Jérémie Janot. L'ancien gardien emblématique des Verts estime que Fabrice Grange, entraîneur des gardiens à l'ASSE, doit également être reconnu comme déterminant dans les progrès réalisés par son ancien coéquipier.

"Je voudrais rendre un hommage à Fabrice Grange. On parle de Ruffier, de Moulin qui prolonge, mais je trouve qu'on ne parle pas assez de Grange. Si Ruff est au top et que le club renouvelle sa confiance à Jessy, il y est pour quelque chose. C'est un grand entraîneur des gardiens, il fait vraiment du bon boulot. Ruff est régulier dans l'excellence et Jess, d'après mes échos, est très très bon aux entraînements.", a déclaré Jérémie Janot, dans un entretien accordé chez nos confrères de But ! Saint-Etienne.

Jordan Ayew revient sur son départ de l'OM

Dans une interview accordée à France Football, Jordan Ayew a évoqué son départ du club phocéen. Il n'a pas apprécié le traitement du club : "Je sais que, si j’avais été patient, j’aurais joué à Marseille... Mais c’est parce qu’on m’a dit certains trucs qui ne me convenaient pas que je suis parti" , a déclaré le joueur de Lorient, avant d'assurer : "Ce n’est pas que je sois quelqu’un d’impatient, mais je n’aime pas qu’on me prenne pour un con, c’est tout. C’est moi qui n’ai pas voulu rester. Je ne regrette rien."

Des apprentis particuliers

Il y aura une jolie brochette à La Piverdière, le centre d'entraînement du Stade Rennais, jusqu'à jeudi.

En effet, par le biais d'un communiqué sur le site officiel du club on apprend que Zinedine Zidane, Claude Makelele, Willy Sagnol, Eric Roy et Bernard Diomède - qui suivent une formation afin d'obtenir le diplôme d'entraineur, le BEPF - seront reçus par Philippe Montanier.

Les entraînements seront néanmoins effectués à huis clos.

Lemoine s'insurge contre la LFP

Fabien Lemoine apprécie peu les calendriers de la LFP, obligeant souvent les Verts à avoir, selon lui, trop peu de récupération. Il s'en était plaint à la suite du match contre Monaco, dimanche dernier - évoquant le calendrier lors du retour de la trêve internationale - : "Jouer à Nantes le dimanche à 14 heures c’est un scandale ! Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas jouer le samedi pour pouvoir bien préparer le match de Qarabag", s'était-t-il emporté.

Il a également lancé une petite pique aux autres clubs français : "Aujourd’hui, s’il y a bien un club français qui joue la Ligue Europa le jeudi et qui essaie de bien figurer dans le haut de tableau et d’aligner systématiquement la meilleure équipe possible, c’est bien Saint-Etienne. On se débrouille comme on peut mais on parvient à exister dans toutes les compétitions. Je ne critique pas Lille ou Guingamp mais c’est le constat que je fais."