Coronavirus

L'effectif monégasque va perdre près d'un tiers de sa valeur

Commentaire(s)

La crise du coronavirus va avoir des conséquences sur le mercato d'été. Pas seulement en termes de timing, mais aussi sur les valeurs des joueurs, qui ont chuté de 28% dans les principaux championnats européens. Une moyenne, calculée par le CIES (centre international d'étude du sport), dont l'ASM se situe au-dessus. Estimé à 319 millions d'euros au 11 mars, avant l'arrêt des compétitions, l'effectif lillois sera valorisé à hauteur de 223 M€ au 30 juin, si aucun match n'a lieu d'ici-là. Cela représente une perte de 96 M€, soit -30,1%.

"L’ampleur de la baisse varie selon divers facteurs comme l’âge des joueurs, la durée de contrat, la trajectoire de carrière et les performances récentes", explique le CIES dans son étude. "La plus forte perte en termes relatifs concerne les footballeurs plus âgés avec des contrats relativement courts et ayant moins joué cette saison que lors de la précédente. En guise d’exemple, la valeur estimée de Paul Pogba diminuerait de presque la moitié pour passer de €65M à €35M."

Sur le Rocher, on pense particulièrement à Stefan Jovetic (30 ans), qui commençait à retrouver un très bon niveau en début d'année, après avoir connu des blessures à répétition. La crise va faire baisser sa cote, d'autant qu'il n'a plus qu'un an de contrat avec l'AS Monaco. On peut aussi citer Keita Balde (25 ans, contrat jusqu'en 2022), qui était rentré dans le rang après un hiver prometteur. À l'échelle européenne, l'OM est le club le plus impacté par la crise, avec une perte estimée à près de 38% de la valeur globale de son effectif (256M€ au 11 mars à 159M€ au 30 juin).