Henry ne pense pas au mercato mais...


Thierry Henry, l'entraîneur de l'AS Monaco.
Thierry Henry, l'entraîneur de l'AS Monaco.

À Monaco, Thierry Henry n'a pas le temps de souffler. Au lendemain de la défaite frustrante concédée face au Montpellier Hérault Sport Club (1-2, analyse et notes), lors de la 15ème journée de Ligue 1, l'entraîneur des Rouge-et-Blanc était en conférence de presse cet après-midi pour aborder le déplacement à Amiens, prévu dès mardi soir (19 heures, Stade de la Licorne) en ouverture de la 16ème levée. Outre la rencontre, le technicien asémiste a brièvement évoqué le mercato hivernal. Un sujet important mais qui n'est pas sa priorité du moment.

"J'essaye d'avancer, de penser à ceux qui sont là et à ce qu'on va devoir faire contre Amiens. Le match de mardi, c’est comme pour Caen. C’est un match à 6 points face à un adversaire direct. À nous de revenir avec le même résultat", a-t-il rappelé en préambule de son intervention, et de poursuivre : "Il y a énormément de joueurs sur cette liste des blessés, dont certains que je n'ai même pas encore vus à l'entraînement. On est tous au courant que le mercato peut parfois faire la différence, on l'a vu avec Saint-Étienne la saison dernière. (...) Ça fait un moment que j'essaye de trouver un équilibre. De maintenir des schémas et des habitudes. Mais il faut aussi gérer la récurrence des matchs et les absences."