Sans Sidibé, les Bleus s'imposent face à l'Islande (résumé et notes)

Commentaire(s)
Sidibé n'est pas rentré en jeu.
Sidibé n'est pas rentré en jeu.

Face à une équipe islandaise frileuse et bien regroupée derrière, l'équipe de France a su se montrer patiente pour s'offrir un nouveau carton (4-0) dans sa campagne de qualification à l'Euro.

Qualifications Euro 2020 - 2ème journée
France - Islande : 4-0 (1-0)
But : Umtiti (12ème), Giroud (68ème), Mbappé (78ème) et Griezmann (84ème) pour la France.

L'équipe de France a fait le travail et le spectacle. Trois jours après leur succès inaugural en Moldavie (1-4), les champions du Monde se sont défaits du piège tendu par l'Islande et enchaîné avec une deuxième victoire, plus large encore (4-0). Le public du Stade de France, venu en masse pour suivre cette première de l'année à domicile et célébrer les cent ans de la FFF, a été récompensé par un véritable festival offensif des Bleus. Le bloc bas des Islandais a pourtant posé des problèmes à Griezmann et sa bande durant le premier acte et leurs actions franches n'ont pas été légion jusqu'à la pause. Mais il n'en a fallu qu'une pour faire mouche, dès la 12ème minute, quand Samuel Umtiti a ouvert le score d'une belle tête décroisée dans le petit filet de Halldorsson (12ème).

Impliqués sur le premier but but, Kylian Mbappé (centreur) et Benjamin Pavard (avant-dernier passeur) font partie des grosses satisfactions de la soirée pour Didier Deschamps et son staff. Décriés pour diverses raisons depuis le match en Moldavie, ils ont très bien animé leur couloir droit et se sont montrés à leur avantage offensivement. Le futur défenseur Bavarois s'est ensuite distingué sur un centre déposé pour la tête de Giroud (17ème), puis deux demi-volées qui, avec un peu plus de précision, auraient été les remakes de son but fabuleux contre l'Argentine en Coupe du Monde (41ème et 58ème). Galvanisé par le chant à sa gloire ("on a Benjamin Pavard") descendu des tribunes, l'ancien Lillois a enchaîné les montées sur son côté et s'est encore montré décisif, peu après l'heure de jeu. Bien décalé par Griezmann, il a adressé un nouveau centre vers Olivier Giroud, que le gardien Halldorsson n'a pas pu dévier pour empêcher l'attaquant des Blues d'atteindre la barre des 35 buts en équipe de France (68ème).

Le rendez-vous avec la Turquie est pris

Mbappé a lui été le principal détonateur des Bleus en première mi-temps. Outre son bon centre pour Umtiti, il a tenté plusieurs combinaisons avec ses partenaires et pris sa chance en solitaire, parfois (24ème et 34ème). Comme en Moldavie, il a tout de même dû attendre la fin de match pour inscrire son nom au tableau d'affichage en profitant d'une passe millimétrée et dans le bon tempo d'Antoine Griezmann, au terme d'une très belle action collective initiée par... Pavard (78ème). Le jeune attaquant Parisien a ensuite rendu la pareille à la star de l'Atlético, en le lançant vers la quatrième réalisation tricolore d'une subtile talonnade (84ème). Un but loin d'être anecdotique, puisqu'il permet à la France de conserver la tête de sa poule H à la différence de buts, malgré le large succès de la Turquie sur la Moldavie en début de soirée (4-0). Une place qu'elle pourrait consolider le 8 juin, avec un déplacement chez son dauphin lors de la prochaine journée.


LES NOTES DES BLEUS

Lloris (5) - Pavard (8), Varane (6), Umtiti (7), Kurzawa (5) puis Kimpembe (non noté) - Pogba (6), Kanté (7) puis Lemar (non noté) - Mbappé (7), Griezmann (7), Matuidi (6) - Giroud (6) puis Sissoko (non noté)

Photos Matchs : France 4 - 0 Islande

Commentaire(s)