Mercato

Moutinho dans l'équipe-type des joueurs en fin de contrat en L1

Commentaire(s)

Plusieurs joueurs renommés de notre championnat sont entrés dans la dernière année de leur contrat. Certains sont en pourparlers pour prolonger, d'autres arrivent à un âge où ils doivent penser à la retraite, mais quelques-uns pourraient, dès ce mercato de janvier, s'engager avec un autre club, qu'ils rejoindraient alors en juin prochain. MadeinFOOT a rassemblé tout ce petit monde dans une équipe-type...

L’ÉQUIPE-TYPE DES JOUEURS EN FIN DE CONTRAT

Cardinale (Nice/23 ans) : suite à son début de saison très moyen (19 matchs toutes compétitions confondues pour 29 buts encaissés), le portier du Gym a été dépassé dans la hiérarchie par Walter Benitez. Après deux saisons exceptionnelles, tant sur le plan individuel (62 matchs au total) que collectif, Yoan Cardinale vit un exercice 2017-18 bien compliqué, qui ne laisse pas forcément imaginer une prolongation de son contrat à court terme...

Dubois (Nantes/23 ans) : cadre du FC Nantes, dont il est devenu le capitaine, l’ex international des moins de 21 ans (2 sélections) a été déçu par ses dirigeants, qui l’ont laissé tout en bas de leur grille salariale (il toucherait entre 10 000 et 15 000 € par mois). Désormais, le latéral droit de 23 ans (17 matchs, 1 but et 4 passes en L1 cette saison) serait déterminé à partir et aurait noué des contacts avec plusieurs grosses écuries de Ligue 1. L’Olympique Lyonnais aurait ses faveurs.

Da Silva (Caen/29 ans) : souvent associé à un départ, le défenseur du Stade Malherbe est toujours à Caen, où il forme une paire très performante avec Alexander Djiku (6e meilleure défense de L1 avec 21 buts encaissés). Mais son association avec l’ancien Bastiais ne perdurera pas au-delà de cette saison si ses dirigeants ne lui offrent pas une prolongation rapidement, alors que l'AS St-Etienne, notamment, pense toujours à lui.

Théophile-Catherine (St-Etienne/28 ans) : auteur d’un prêt convaincant en 2014-2015, au poste de latéral droit, l’ancien Rennais n’a jamais vraiment confirmé depuis son transfert définitif en provenance de Cardiff, à l’été 2015 (pour 2 M€). Reconverti dans l’axe, il a longtemps profité des performances de Perrin et Ruffier pour être considéré comme l’un des cadres d’une défense quasi-imperméable. Mais cette saison, il a suivi la déliquescence collective des Verts et ses prestations sont alarmantes. Cela n’empêche pas certains clubs anglais de suivre sa situation, ni ses dirigeants de songer à le prolonger...

Le Marchand (Nice/28 ans) : depuis peu, le défenseur axial brille dans le couloir gauche de l’arrière-garde niçoise. Une reconversion concomitante à la bonne période des Aiglons, revenus au pied du top 5 (6e) au prix d’une belle série de quatre victoires et un nul sur les cinq derniers matchs de championnat. Cette trêve hivernale devrait être l’occasion, pour ses dirigeants, de se pencher plus sérieusement sur sa situation contractuelle...

Moutinho (Monaco/31 ans) : apparu à 23 reprises toutes compétitions confondues, le Portugais s’est montré à son avantage dans l’entre-jeu monégasque. Auteur de 5 passes décisives et d’1 but en L1, il a encore de beaux jours devant lui et pourrait apporter de nombreuses qualités dans n’importe quel milieu de l’hexagone. Mais Monaco ne compte pas le laisser filer et Vadim Vasilyev l’a bien fait comprendre: "on est en discussion avec lui et tout est sur la bonne voie pour qu'il continue son aventure avec nous. Ça va se faire prochainement."

Motta (PSG/35 ans) : après avoir rempilé pour une saison avec le Paris Saint-Germain l’été dernier, l'italien sera à nouveau au coeur des discussions au mois de juin. Âgé de 36 ans, il a montré quelques défaillances lorsqu’il fallait courir derrière l’adversaire. En revanche, quand il s’agit de conserver le ballon, l’ex-Catalan est toujours aussi utile et devrait encore rendre quelques services aux Parisiens.

Prcic (Rennes/24 ans) : acheté à Sochaux en 2014, avant d’être prêté successivement au Torino et à Pérouse, le milieu bosnien a fait son retour au Stade Rennais la saison dernière. Grâce à sa technique et sa lecture du jeu au-dessus de la moyenne, Christian Gourcuff voyait en lui un titulaire en puissance au sein de son 4-4-2 à plat, mais des blessures à répétition l’ont privé d’une première partie de saison conséquente (4 apparitions seulement) et retardé les négociations autour de sa prolongation.

Salibur (Guingamp/26 ans) : tout proche de s’engager avec l’ASSE, dans les dernières secondes du mercato d’été, l’ancien Lillois est finalement resté à Guingamp, où son influence sur le jeu offensif de l’En Avant s’est quelque peu estompée (2 buts en 13 matchs). À 26 ans, il n’en reste pas moins un joueur convoité et le FC Séville serait même prêt à débourser une indemnité de transfert pour le récupérer dès cet hiver.

Balotelli (Nice/27 ans) : depuis son arrivée en France, « Super Mario » vit une belle histoire d’amour avec l’OGC Nice. Titulaire indiscutable sous les ordres de Lucien Favre, le buteur italien a retrouvé toutes ses qualités devant les cages et a déjà inscrit 16 buts en 21 matchs, toutes compétitions confondues. Apaisé et beaucoup plus mature, le natif de Palerme rêve d’un retour au premier plan dans un grand club européen, et sera -sans aucun doute- très demandé cet été.

Ben Arfa (PSG/30 ans) : après un été passé à repousser les approches de ses courtisans pour rester à Paris, HBA n’a toujours pas l’intention de quitter la Capitale. En tout cas, pas sans récupérer son dû, à savoir les 3 M€ correspondant à ses six derniers mois de salaire (10 M€ en comptant les éventuelles primes liées à la performance). Le tricolore, qui fêtera ses 31 ans au mois de mars, ne manque pourtant pas de prétendants, en France comme à l’étranger.