Monaco surveille Kakuta (info Madein)


Gaël Kakuta est déjà très courtisé à l'approche du mercato...
Gaël Kakuta est déjà très courtisé à l'approche du mercato...

Le retour en France de Gaël Kakuta, rendu possible grâce à un prêt à Amiens, s’est avéré concluant et l’on peut dire sans trop se tromper que le joueur de 26 ans est parvenu à relancer sa carrière. Pour preuve, plusieurs écuries européennes scrutent sa situation.

À la faveur d’une belle victoire sur Strasbourg le week-end dernier (3-1), Amiens compte désormais onze points d’avance sur le barragiste et a presque officiellement validé son maintien parmi l’élite, à quatre journées de la fin du championnat. Une performance à laquelle Gaël Kakuta n’est bien évidemment pas étranger. Plus que pour ses 6 buts - dont le dernier face au Racing ce samedi - et ses 5 passes décisives, le milieu offensif prêté par le Hebei China Fortune a parfaitement rempli sa mission et pourra quitter la Somme, l’été prochain, avec le sentiment du devoir accompli.

Son prêt ne comprend pas d’option d’achat et le joueur de 26 ans, déjà tenté par un départ au coeur de la crise de résultats connue par Christophe Pélissier et ses hommes l’hiver dernier, semble destiné à refaire ses valises en fin de saison. Malgré des déclarations laissant supposer qu’ils aimeraient le conserver, les dirigeants Amiénois n’ont d’ailleurs entamé aucune négociation avec leurs homologues chinois, pour l’instant. Le contrat de Kakuta prend fin dans un an et demi et sa valeur marchande, au vu de la saison qu’il s’apprête à boucler, reste relativement élevée.

West Ham est déjà passé à l'action

Si Amiens pourrait avoir du mal à assumer un tel transfert, cela paraît plus réalisable du côté de l’OGC Nice et de l’AS Monaco, qui l’ont supervisé à plusieurs reprises ces derniers mois, mais où les situations de Lucien Favre et Leonardo Jardim, pas certains de s’éterniser plus longtemps sur la Côte d’Azur, empêchent pour l'heure la moindre avancée. D’après nos informations, le FC Porto garde également un oeil sur lui, mais c’est en Angleterre que se trouve son soupirant le plus sérieux. West Ham, lui aussi proche d’assurer son maintien en Premier League, a des vues sur l’ex-international Espoirs français (5 sélections) et un contact a été établi avec ses conseillers. Ceux-ci peuvent se préparer à vivre des prochaines semaines agitées.