LDC

Le FC Porto complique la tâche de Monaco (analyse et notes)

Commentaire(s)
À l'image de Jorge, l'ASM n'était pas dans un grand soir...
À l'image de Jorge, l'ASM n'était pas dans un grand soir...

Surprise par le FC Porto, qui l'a finalement emporté sur un score fleuve (0-3), le même qu'en finale de la C1 en 2004, l'AS Monaco se complique sérieusement la tâche dans son groupe G de Champions League. Sa quête des huitièmes de finale passera désormais par un parcours sans faute.

Ligue des Champions - 2e journée (groupe G)
AS Monaco - FC Porto : 0-3 (0-1)
Buts : Aboubakar (31e et 69e) et Layun (89e) pour Porto.

LE FAIT DU MATCH

L'AS Monaco vient de concéder le but du 0-2 et repart très vite à l'attaque. Kamil Glik change le jeu grâce à une transversale vers Rony Lopes, qui centre en première intention et avant que le ballon touche le sol pour Falcao. El Tigre devance Marcano et place son pied, mais sa reprise heurte la transversale de Casillas, qui semblait battu. À quelques centimètres près, les hommes de Jardim auraient pu s'offrir vingt dernières minutes de folie pour tenter de recoller au score...

LES BUTS

0-1 (31e) : une longue touche d’Alex Telles est déviée au premier poteau. Danilo Pereira récupère aux abords de la surface, contrôle de la poitrine devant Moutinho et décoche une volée que Benaglio repousse dans les pieds de Vincent Aboubakar. L’ancien Lorientais doit s’y reprendre à deux fois face au gardien suisse pour ouvrir le score en faveur des portugais.

0-2 (69e) : Brahimi lance un contre en envoyant un long ballon vers Moussa Marega, sur le flanc droit. L’attaquant malien, excellent ce soir, déborde Jemerson et sert Aboubakar, qui avait profité de sa vitesse pour devancer Glik et reprendre victorieusement le centre de son coéquipier. Les Dragoes font le break !

0-3 (89e) : Marega reprend un centre venu de la droite, mais bute sur Benaglio, qui enchaîne avec une autre parade dans les pieds d'Herrera, qui avait bien suivi. Mais Glik et Jemerson ne parvenant pas à se dégager, Marega passe sur sa gauche à Miguel Layun, qui fusille les filets monégasques pour la troisième fois de la soirée.

L’HOMME DU MATCH

Moussa Marega. Le natif des Ulis a brillé en Principauté ! Monté en puissance tout au long de la rencontre, il a attendu l'heure de jeu pour véritablement se montrer devant les buts de Benaglio, qui a repoussé une première volée (59e). Dix minutes plus tard, son excellent centre à ras-de-terre a permis à Aboubakar d'inscrire un doublé (voir plus bas), puis sa présence dans la surface a abouti sur le troisième et dernier but portugais (voir plus bas).

LES NOTES

ASM : Benaglio (6) - Sidibé (5), Glik (4), Jemerson (3), Jorge (3) - Ghezzal (6), Moutinho (5), Fabinho (4), Lemar (4) - Falcao (5), Diakhaby (4) puis Carrillo (4).

FCP : Casillas (5) - R.Pereira (6), Felipe (7), Marcano (6), Telles (7) - Herrera (7), D.Pereira (6), S.Oliveira (7) - Marega (8), Aboubakar (8), Brahimi (7).

LES CONSÉQUENCES

Demi-finaliste de la dernière édition, l'AS Monaco entame bien mal cette Champions League 2017-18. Après un nul sur la pelouse de Leipzig (1-1), voilà que les Rouge-et-Blanc concèdent une première défaite, synonyme de 4e et dernière place de ce groupe G. Leur joker est grillé.

Car le Besiktas, qui avait battu Porto 1-3 sur sa pelouse il y a quinze jours, s'est encore imposé face au RB Leipzig (2-0) et prend ses distances sur ses poursuivants. La réception du club turc à Louis II, dans trois semaines (17 octobre), s'annonce déjà décisive...

Photos Matchs : Monaco 0 - 3 Porto