L1

Wissam Ben Yedder délivre Monaco et enfonce Rennes (résumé et notes ASM-SRFC)

Commentaire(s)
L'AS Monaco s'est imposée face au Stade Rennais FC (3-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
L'AS Monaco s'est imposée face au Stade Rennais FC (3-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 10ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco et le Stade Rennais FC se sont livrés une belle bataille, remportée à l'arrachée par les Rouge-et-Blanc (3-2). Monaco, avec ce troisième succès de rang à la maison, respire et grimpe à la 14ème place (12 points). Rennes, qui voit sa mauvaise série se poursuivre (sept matches sans victoire en championnat, neuf toutes compétitions confondues), stagne au 12ème rang (12 points) et plonge dans la crise.

Ligue 1 - 10e Journée

Monaco
3 - 21 - 1 Rennes
W. Ben Yedder 3'
I. Slimani 56'
W. Ben Yedder 90' +3
12' C. Maouassa
48' A. Hunou

Dans un Stade Louis-II clairsemé, les Asémistes prenaient le meilleur départ. Sur leur première offensive, ils faisaient mouche par l'intermédiaire de Wissam Ben Yedder, parfaitement servi par Islam Slimani (1-0, 3ème). Un départ canon pour les protégés de Leonardo Jardim, qui, malheureusement, retombaient très - trop - vite dans leurs travers. En effet, moins de 120 secondes après l'ouverture du score, à la suite d'une grosse erreur d'Adrien Silva, Benjamin Lecomte devait s'employer pour repousser une tentative vicieuse signée Adrien Hunou (5ème). En revanche, le dernier rempart monégasque ne pouvait que s'incliner sur une frappe rasante et croisée du gauche décochée par Faitout Maouassa, auteur par ailleurs d'un raid personnel impressionnant (1-1, 12ème). Rattrapés au tableau d'affichage, les Asémistes repartaient de l'avant et prenaient, au fil des minutes, le contrôle des débats. Mais les occasions se raréfiaient et les deux équipes regagnaient logiquement les vestiaires dos à dos.

Les deux formations se rendent coup pour coup

Après la pause, les Rouge-et-Noir, tout de bleu vêtus en ce dimanche, refroidissaient d'emblée l'antre princière. Sur un coup-franc botté par Clément Grenier, Gil Dias se trouait et Adrien Hunou, en parfait renard des surfaces, en profitait pour pousser le cuir dans les filets d'un Benjamin Lecomte dépité (1-2, 48ème). Mais, là encore, la réaction adverse était quasi immédiate. Sur une offrande de Cesc Fabregas, Islam Slimani s'en allait éliminer Romain Salin d'un beau crochet avant de conclure facilement, du pied gauche, dans le but vide (2-2, 56ème). Quelques minutes plus tard, l'avant-centre algérien flirtait avec le doublé mais se heurtait au dernier rempart breton, décisif à peine quelques secondes après devant Wissam Ben Yedder (64ème). Sur le reculoir, le Stade Rennais n'était, de plus, pas aidé par l'arbitrage... Ceinturé et déséquilibré par Gil Dias alors qu'il pouvait filer seul au but, Adrien Hunou s'écroulait mais le corps arbitral ne bronchait pas (69ème). La faute et l'expulsion semblaient pourtant évidentes !

Le Stade Rennais plie et finit par rompre...

Passée proche de la correctionnelle, l'ASM repartait à l'assaut de la cage bretonne. Keita Baldé, lancé en lieu et place de Jemerson, pensait être le héros de la soirée en inscrivant le but de la victoire. Mais l'attaquant sénégalais, qui avait parfaitement profité d'une mésentente entre Romain Salin et Hamari Traoré, voyait sa réalisation être logiquement refusée par la VAR pour un contrôle de la main (84ème). On se dirigeait alors vers un match nul qui n'arrangeait vraiment personne. Mais en toute fin de match, sur une déviation de ce même Keita Baldé, Wissam Ben Yedder se fendait d'un geste exceptionnel, expédiant le cuir dans les filets d'une superbe demi-volée du gauche (3-2, 90ème+3). Le Stade Louis-II pouvait exulter ! Son équipe, plus mauvaise défense de l'élite mais deuxième attaque, a trouvé les ressources morales pour arracher un succès mérité et se donner de l'air. Tout le contraire du Stade Rennais, qui commence à en manquer cruellement.

Photos Matchs : Monaco 3 - 2 Rennes