L1

L'ASM revient à deux points d'Angers et du podium !

Commentaire(s)
Pasalic a offert la victoire à Monaco.
Pasalic a offert la victoire à Monaco.

L'AS Monaco a enfin donné le sourire à ses supporters au Stade Louis II cette saison ! Si la première période avait pu insérer le doute dans les esprits des joueurs du Rocher, le but de Pasalic à la fin de celle-ci aura suffit pour sceller la victoire d'une équipe qui s'est montrée solide, à l'image d'un Toulalan impérial. Grâce à cette victoire, Monaco revient à deux points de son adversaire du soir et donc, du podium de Ligue 1. L'ASM est invaincue depuis le 20 septembre dernier et reste sur trois victoires à la suite alors qu'Angers enchaîne une deuxième défaite consécutive toutes compétitions confondues, une première cette saison.

Ketkeophomphone était le joueur le plus en vue en début de rencontre, avec notamment une belle percée vers l'axe en partant du côté droit avant de frapper du pied droit vers le premier poteau de Subasic qui s'élançait bien pour repousser la tentative angevine. En face, celui qu'on voyait le plus se nommait El Shaarawy, mais l'italien se montrait bien trop brouillon pour désorienter la défense du SCO. Mais alors que les monégasques ne se montraient pas plus dangereux que cela, ils profitaient d'une déviation de la tête signée Lacina Traoré et du but de Pasalic pour prendre l'avantage. En seconde période, El Shaarawy avait l'occasion de tuer le match mais il tardait trop et voyait sa tentative être entravée par le retour de la défense angevine. Mais le plus gros raté du match était à mettre au crédit de Rony Lopes, qui suite à une action collective bien huilée, était servi face aux buts du SCO par un centre à ras de terre d'Echiejile, lancé par Traoré. Problème, l'ancien lillois arrivait trop vite et le ballon touchait son talon. Très en vue, Sunu mettait ensuite le feu sur le côté droit monégasque avant de déclencher un centre parfait vers Camara, dont la tête était complètement manquée. Celle de Cheikh Ndoye ne l'était pas, mais elle n'était pas cadrée non plus. Suite à un ballon involontairement prolongé au second poteau, l'homme qui vaut 15 millions d'euros manquait une tête qui paraissait pourtant "facile", à quelques minutes de la fin.

L'homme du match : Lacina Traoré (AS Monaco)

S'il a moins bougé qu'El Shaarawy (trop imprécis), Lacina Traoré a énormément pesé sur la défense adverse. Non seulement il gagnait ses duels, mais en plus de cela, il ne le faisait pas à l'aveugle. A l'image du seul but de la rencontre où il est passeur décisif grâce à une tête parfaitement maîtrisée.

Ligue 1 - 12ème journée
AS Monaco - SCO Angers : 1-0 (1-0)
Buts : Pasalic (35ème)