L1 - Un Monaco efficace s'offre un Nantes séduisant (résumé et notes)

Un Monaco efficace s'offre un Nantes séduisant (résumé et notes)


L'AS Monaco s'est imposée sur la pelouse du FC Nantes (1-3), ce samedi après-midi en Ligue 1.
L'AS Monaco s'est imposée sur la pelouse du FC Nantes (1-3), ce samedi après-midi en Ligue 1.

Ce samedi après-midi, Nantes et Monaco se sont livrés une belle bataille. Plus efficaces dans les deux surfaces, les joueurs du Rocher se sont finalement largement imposés (1-3), à l'occasion de cette 1ère journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 1ère journée
FC Nantes - AS Monaco : 1-3 (0-0)
Buts : E.Sala (90ème+2) pour le FCN ; R.Lopes (69ème), S.Jovetic (80ème), R.Falcao (83ème) pour l'ASM.

Dans une Beaujoire copieusement garnie et déterminée à voir du spectacle, la partie a démarré tambour battant. Dès la douzième seconde de jeu, Lucas Evangelista a décoché la première banderille, du pied droit, depuis l'entrée de la surface (1ère). Une tentative parfaitement captée par Diego Benaglio, titularisé dans les buts asémistes en raison de l'absence de Danijel Subasic, l'habituel portier des Rouge-et-Blanc, encore en phase de reprise. À peine cinq minutes plus tard, Monaco a répondu à la première mèche nantaise, par l'intermédiaire de Jordi Mboula, qui n'a pas attrapé le cadre sur sa frappe croisée au sol (6ème). Malgré cette petite frayeur, les Canaris ont continué sur leur lancée et sont passés proches de l'ouverture du score, peu après le quart d'heure de jeu.

Nantes rate le coche

Sur une très belle action collective initiée par Lucas Evangelista et relayée par Lucas Lima, Valentin Rongier, depuis le point de penalty, a trop enlevé sa reprise (18ème). Rageant ! Pas plus de réussite pour les Monégasques, qui ont ensuite eu des bons ballons à exploiter en contre. Problème, ni Jordi Mboula, qui a vu sa tête être stoppée par un vigilant Ciprian Tatarusanu (22ème), ni Sofiane Diop, dont le but a été refusé pour un hors-jeu (42ème), ne se sont montrés en réussite. Même son de cloche pour Rony Lopes, incapable de cadrer sa demi-volée du gauche (45ème). Qu'on se le dise, il n'a manqué que des buts dans ce premier acte très agréable à suivre.

Après le repos, la partie a eu beaucoup plus de mal à reprendre. De nombreuses petites fautes ont haché le tempo et il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir La Beaujoire vibrer à nouveau. Le coupable de ce frisson qui a parcouru l'antre des Canaris ? Lucas Evangelista, auteur d'une subtile aile de pigeon en suspension, dégagée en catastrophe par Jemerson (59ème). Dans un temps fort, le FC Nantes a ensuite été surpris, contre le cours du jeu. À peine entré dans la rencontre, Samuel Grandsir s'est signalé dans son couloir droit en décalant parfaitement Stevan Jovetic. Le Monténégrin a alors enchaîné d'un centre du plat du pied droit, légèrement dévié par Koffi Djidji, qui est parvenu jusqu'à la tête puissante de Rony Lopes, catapultée dans la lucarne (0-1, 69ème).

Les changements font la différence, Monaco déroule

Dans les cordes, les protégés de Miguel Cardoso ont tenté de réagir. En vain... Après un arrêt réflexe splendide de Diego Benaglio sur un tir de près de Valentin Rongier, l'ASM a lancé un contre à vitesse grand V. Kamil Glik a dégagé à la volée, Radamel Falcao a résisté à son adversaire direct dans le rond central et a lancé Stevan Jovetic dans la profondeur. D'un plat du pied gauche à ras de terre, l'ancien joueur de l'Inter Milan a alors fait mouche (0-2, 80ème). En réussite, les Asémistes ont ensuite mis fin à tout suspense.

Trouvé plein axe, Stevan Jovetic a intelligemment décalé sur la droite, dans la course de Samuel Grandsir. Sans contrôle, l'ancien joueur de l'ESTAC Troyes a délivré un caviar à Radamel Falcao, tranquille pour conclure de près du droit (0-3, 83ème). Dans les dernières secondes du match, la réduction du score de l'entrant Emiliano Sala, d'une frappe enroulée du plat du pied droit déviée par la poteau, s'est avérée anecdotique (1-3, 90ème+2). Il faudra encore compter sur l'ASM cette saison ! Le FCN, de son côté, a montré de belles choses devant son public mais se retrouve déjà sous pression.

LES NOTES

Nantes : Tatarusanu (6) - Kwateng (5), Djidji (4), D.Carlos (5,5), Lucas Lima (4,5) - Touré (5), Moutoussamy (6) - Evangelista (6,5), Rongier (Cap.) (6,5), Dabo (5) - Coulibaly (4,5).

Monaco : Benaglio (6,5) - Pierre-Gabriel (5,5), Glik (Cap.) (6,5), Jemerson (6), Barreca (5) - Aholou (5,5), Tielemans (4,5) - Mboula (6), Diop (6), R.Lopes (7,5) - Jovetic (7).

Photos Matchs : FC Nantes 1 - 3 AS Monaco