45% de possession en moyenne depuis le début de la saison


Le FC Nantes et l'AS Monaco sont aux antipodes du classement.
Le FC Nantes et l'AS Monaco sont aux antipodes du classement.

Définies par les philosophies de jeu de leurs entraîneurs et la qualité de leurs effectifs, les orientations tactiques des équipes de Ligue 1 sont assez bien représentées dans leurs statistiques en termes de possession de balle.

Difficile de prédire, après seulement quatre journées, quel sera le classement final de la Ligue 1 à l'issue de cette saison 2018-2019. On commence, en revanche, à avoir une petite idée de la manière de jouer des différentes formations de notre championnat. Certaines s'appuient sur une défense solide pour subir et partir en contre, tandis que d'autres préfèrent prendre le jeu à leur compte en s'installant dans la moitié de terrain adverse. Une différence que l'on observe assez bien en analysant les statistiques des équipes en termes de possession.

L'hypothèse selon laquelle les clubs les plus puissants, aux effectifs les mieux armés, sont ceux qui ont le plus souvent le ballon, est renforcée par la présence du Paris St-Germain (61% de possession), de Lyon (59%) et de Marseille (57%) parmi les quatre premières places. Mais on remarque aussi que la philosophie de l'entraîneur joue un rôle. Ainsi, le FC Nantes de Miguel Cardoso, un technicien réputé pour son amour inconditionnel du beau jeu, pointe au 2e rang derrière le PSG (60%).

De la même manière, le jeu prôné par Leonardo Jardim depuis son arrivée à l'AS Monaco, basé sur de la verticalité et une projection rapide vers l'avant, fait de la formation princière l'une des équipes les moins tournées vers le jeu de possession (45%), juste devant Angers (44%), Nîmes (43%), Reims (42%) et Caen (40%). La saison dernière (52% en moyenne sur les 38 journées), cette orientation tactique ne l'avait pas empêchée de terminer à la seconde place du championnat.

LA POSSESSION DE BALLE DES CLUBS DE L1 (après 4 journées)

  • Paris SG : 61%
  • Nantes : 60%
  • Lyon : 59%
  • Marseille : 57%
  • Nice : 56%
  • Lille : 56%
  • Strasbourg : 53%
  • St-Etienne : 51%
  • Guingamp : 50%
  • Toulouse : 49%
  • Amiens : 49%
  • Dijon : 48%
  • Bordeaux : 48%
  • Rennes : 47%
  • Montpellier : 45%
  • Monaco : 45%
  • Angers : 44%
  • Nîmes : 43%
  • Reims : 42%
  • Caen : 40%