L1

Monaco prend déjà les rênes (1-2)

Commentaire(s)

En clôture de la quatrième journée de Ligue 1, l'AS Monaco est allé s'imposer sur la pelouse du Vélodrome, aux dépends de l'Olympique de Marseille (1-2). Auteurs d'une excellente seconde période, les hommes de Claudio Ranieri se retrouvent, d'ores et déjà, en tête du championnat de France.

4ème journée de Ligue 1
Olympique de Marseille - AS Monaco : 1-2 (1-0)
Buts : Mendes (44ème) pour Marseille ; Falcao (57ème), Rivière (79ème) pour Monaco

Décidément, Radamel Falcao et Emmanuel Rivière sont inséparables. Depuis le début de la saison, les deux compères de l'attaque monégasque ont marqué l'ensemble des buts de leur formation. Trois pour le Colombien, cinq pour le Français. Ce dimanche, ils se sont encore montrés décisifs, chacun à leur tour. Le premier a relancé les siens en égalisant peu avant l'heure de jeu (1-1, 57ème). Le second a offert la victoire à l'ASM en déposant la défense phocéenne avant d'ajuster Steve Mandanda (1-2, 79ème). Un but de renard pour recoller, un autre, venu de loin, pour l'emporter. A la 73ème minute, Falcao a cédé sa place à Rivière à la pointe de l'attaque asémiste. Comme un passage de relais symbolisant la complémentarité du groupe de Claudio Ranieri. Ce dernier a pu apprécier la capacité de réaction de ses hommes après une première période globalement dominée par les Marseillais. Une domination concrétisée par Lucas Mendes juste avant la pause.

Dans un Vélodrome flambant neuf, le défenseur brésilien est venu tromper Subasic d'une puissante tête sur un corner de Valbuena (1-0, 44ème). Un coup qui aurait pu faire mal aux Monégasques. A l'inverse, Abidal et les siens ont affiché un esprit des plus conquérants dès le retour des vestiaires. Voilà désormais l'ASM au sommet de la Ligue 1. Si seulement quatre journées ont été disputées depuis le début de la saison, cette prise de pouvoir hâtive n'est pas anodine. Quelques mois après son titre de champion de Ligue 2, le retour en grâce du club de la Principauté est, d'ores et déjà, d'actualité. Pour le plus grand bonheur des quelque 600 supporteurs monégasques venus encourager leur équipe, ce dimanche.