L1

L'OL, l'OM et l'ASM voient double

Commentaire(s)
Robert Béric a inscrit, samedi, face à Reims son troisième but en Ligue 1 cette saison
Robert Béric a inscrit, samedi, face à Reims son troisième but en Ligue 1 cette saison

Après chaque journée de Ligue 1, MadeInFOOT.com vous propose son top/flop, regroupant les actions qui ont satisfait ou déçu la rédaction. Premier acte avec les tops de cette douzième journée du championnat de France.

Les tops :

L'OL, l'OM et l'ASM voient double

A défaut de briller, ils ont au moins assuré. Et pour la première fois de la saison, ils ont réussi à enchaîner. Ce week-end, Lyonnais, Marseillais et Monégasques ont assuré l'essentiel en s'imposant respectivement face à Troyes, Nantes et Angers. A chaque fois sur la plus petite des marges (1-0). Les Gones ont notamment dû attendre le dernier quart d'heure et un penalty transformé par Beauvue pour venir à bout d'une valeureuse formation troyenne. De leur côté, les Phocéens s'en sont remis à une réalisation de Nkoudou en début de deuxième période pour faire la différence. Enfin, les joueurs de la Principauté ont pris les devants en première mi-temps grâce à Pasalic avant de gérer ce maigre avantage. Ajouter à cela la large victoire stéphanoise (lire par ailleurs) ainsi que le succès pragmatique du PSG à Rennes (0-1), et cette 12ème journée de championnat aura enfin vu l'ensemble des cadors assumer leur rang. Malgré un jeu peu flamboyant.

Les Verts retrouvent des couleurs

Finalement, la claque reçue au Parc des Princes semble bel et bien digérée. Une semaine après avoir essuyé les coups de bouttoir du PSG, l'AS Saint-Etienne a, en effet, repris sa marche en avant, samedi, en étrillant Reims à Geoffroy-Guichard (3-0). Un score large obtenu grâce à une deuxième période de très bonne facture. A l'instar d'un Nolan Roux très remuant sur son côté droit ou encore d'un Valentin Eysseric inspiré, les hommes de Christophe Galtier ont fait plier des Rémois jusque-là bien organisés. Un succès qui tombe bien puisque, s'il permet notamment de remonter au quatrième rang, à égalité de point avec le deuxième, il permet d'entamer parfaitement une semaine aussi passionante que déterminante. Jeudi, les Verts ont, en effet, rendez-vous avec les Ukrainiens du Dnipropetrovsk pour une rencontre décisive en Ligue Europa. Trois jours avant le dernier derby de l'histoire à Gerland, face au voisin et rival, l'Olympique Lyonnais.

Le Gaz y a mis le cœur

Supporters, dirigeants et joueurs du Gazélec ont vécu une journée bien particulière, ce samedi. En pleine préparation de la rencontre face à Bordeaux, ils ont appris le décès de l'un des intendants du club, Frédéric Rossi. Victime d'un malaise cardiaque à l'âge de 48 ans, ce dernier était d'ailleurs présent au stade Ange-Casanova au moment du drame. Quelques heures plus tard, les joueurs lui ont rendu hommage en décrochant une deuxième victoire d'affilée en Ligue 1 (2-0). Un doublé de Larbi a ainsi permis aux hommes de Thierry Laurey de prendre le dessus sur des Girondins apathiques. Une victoire symbolique, chargée d'émotions. Mais aussi extrêmement précieuse puisque, sur le plan comptable, elle permet aux Ajacciens de revenir à la dix-huitième place, à égalité de points avec Montpellier, actuel premier non-relégable.