L1

L'équipe-type de la 38e journée

Commentaire(s)

La rédaction de MadeinFOOT a composé une équipe-type très offensive, avec pas moins de cinq attaquants, suite à la 38e et dernière journée de Ligue 1 jouée vendredi.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 38E JOURNÉE

  • Walter Benitez (Nice) : les semaines se suivent et se ressemblent pour le dernier rempart du club azuréen ! Dans le derby face à Monaco (2-0), le portier Argentin a encore délivré une prestation de haut vol avec quatre arrêts déterminants à son actif. Fut un temps où l'OGC Nice cherchait activement un gardien. Cette période semble définitivement révolue…
  • Sergi Palencia (Bordeaux) : de retour dans le onze de départ pour la première fois depuis un mois et demi, le latéral prêté par Barcelone a bien terminé sa saison à Caen (victoire 0-1). Propre défensivement (3 tacles réussis sur 3, 4 duels gagnés), il s’est aussi montré offensivement avec 3 centres, dont un bien senti pour l’ouverture du score de Sankharé, sa troisième passe décisive cette saison.
  • Axel Disasi (Reims) : pour sa première titularisation en Ligue 1, face au PSG (3-1), le jeune défenseur Rémois n’a pas tremblé et rendu une belle copie avec 13 dégagements.
  • Christophe Hérelle (Nice) : cinq interceptions et 75% de duels gagnés pour le solide défenseur Niçois, qui a aussi assuré une bonne relance avec 98% de passes réussies (103 passes au total).
  • Baba Rahman (Reims) : auteur d'un joli but égalisateur, le latéral ghanéen a été très généreux dans l'effort face aux Parisiens, que ce soit offensivement (1 passe avant un tir, 82% de passes réussies) ou défensivement (7 dégagements, 1 tir bloqué, 3 interceptions). Baba a aussi délivré une passe décisive dans les derniers instants pour le troisième but rémois, inscrit par Chavarria.
  • Téji Savanier (Nîmes) : pour ce qui était peut-être son dernier match aux Costières, le milieu de terrain Nîmois a encore régalé son public, avec notamment une passe décisive astucieuse pour Bobichon sur corner qui a conforté sa place de meilleur passeur de la saison en Ligue 1 (13 passes décisives). Il a réalisé cinq autres passes avant un tir, seize centres et gagné 7 duels.
  • Maxwel Cornet (Lyon) : l'ailier ivoirien a terminé la saison sur les chapeaux de roues (6 buts en 6 matchs) ! Buteur précoce sur l'ouverture du score de l’OL à Nîmes, il a également égalisé en fin de rencontre (victoire finale 2-3). Dans le jeu, il n'était pas en reste avec une passe clef, 3 dribbles réussis et 81% de passes réussies.
  • Mathieu Cafaro (Reims) : l'ailier rémois a fait vivre un calvaire à Layvin Kurzawa sur son couloir droit. Très intéressant dans les attaques rémoises (4 centres, 1 passe clef), mais aussi dans le repli, il s'est offert un joli but en surprenant Gianluigi Buffon sur un centre-tir.
  • Wesley Saïd (Dijon) : toujours dangereux dans son jeu de percussion et par sa qualité technique, il a été le meilleur Dijonnais face à Toulouse (2-1). Impliqué sur les deux buts de son équipe, il a été un véritable poison pour la défense adverse et a notamment fait souffrir l'aile droite du TFC. Une très belle prestation pour le Français qui a ainsi permis à son équipe d'accrocher les barrages.
  • M’Baye Niang (Rennes) : très en jambes face à Lille (3-1), l’attaquant Rennais s'est offert un doublé. L’international Sénégalais, très efficace avec 2 buts inscrits pour 3 tirs cadrés, finit la saison avec un total de 11 réalisations. De bon augure à un mois de la CAN et alors que Julien Stéphan pousse pour que ses dirigeants lèvent son option d’achat.
  • Sehrou Guirassy (Amiens) : l'attaquant d'Amiens a réalisé un match très propre contre Guingamp (2-1). Buteur, puis passeur décisif sur le but de Ghoddos, il a par la suite été très précieux dans son jeu de déviation. Sa puissance physique a beaucoup fait souffrir la défense de Guingamp et il a été un des grands artisans de la victoire d'Amiens.