L'équipe-type de la 37e journée

Deux jours après le multiplex de la 37e journée de Ligue 1, MadeinFOOT dévoile son équipe-type du week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 37E JOURNÉE

  • Ruffier (St-Etienne) : époustouflant à Monaco (1-0), il s'est d'abord interposé du pied sur un plat du pied gauche à ras de terre signé Rony Lopes (58e). Puis il a réalisé un double arrêt exceptionnel sur un coup-franc de Thomas Lemar, repoussant la seconde tentative à bout portant de Moussa Sylla (83e). Suppléé sur sa ligne par Jonathan Bamba à la suite d'une tête de Jemerson (71e), il n’a en revanche rien pu faire sur le pénalty de Fabinho dans les arrêts de jeu.
  • Malcuit (Lille) : l’ancien Stéphanois a réalisé trois passes décisives contre Dijon (2-1). La première fut malheureuse, puisqu’elle a permis à Kwon d’ouvrir le score pour les Bourguignons, mais il s’est ensuite bien rattrapé, en offrant deux buts sur des plateaux à Lebo Mothiba.
  • Gélin (Rennes) : treize ballons récupérés (record du match) pour le défenseur Breton à Paris (0-2), qui s’est surtout distingué pour sa passe décisive pour Adrien Hunou dans le dos de la défense adverse.
  • Cozza (Montpellier) : déjà très bon à Nantes la semaine passée, le jeune défenseur montpelliérain a encore été excellent sur l’axe gauche de l’arrière-garde pailladine, face à Troyes (4 interceptions, 7 tacles). Mieux, il s’est offert son tout premier but en L1 en égalisant (1-1) d’une frappe du gauche en dehors de la surface.
  • Lima (Nantes) : actif dans son couloir gauche (4 tacles, 3 centres), Lucas Lima s'est offert un joli coup-franc dans la lucarne de Ludovic Butelle pour débloquer le match entre Angers et Nantes (0-2).
  • Azamoum (Troyes) : précieux dans la récupération, le petit milieu de l’ESTAC s’est aussi montré offensivement (4 centres, 2 passes avant un tir) et inscrit un but somptueux, d’une volée en transversale rentrante, pour ouvrir le score à Montpellier (1-1).
  • Seri (Nice) : toujours aussi influent dans la production du jeu (116 ballons touchés (record du match), 4 passes avant un tir), il a conclu le festival offensif des Aiglons devant Caen (4-1).
  • Hunou (Rennes) : aligné seul en pointe à Paris, le Rennais - qui peut également évoluer comme milieu excentré - a inscrit le but du break d’une jolie reprise de volée. La récompense d’une grosse activité sur le front de l’attaque bretonne.
  • Balotelli (Nice) : un doublé (sur ses deux seules frappes cadrées du match) et une passe décisive (sa première de la saison) : Super Mario a signé de beaux adieux à l'Allianz Riviera, qu’il quittera à l’issue de la saison, en fin de contrat.
  • Braithwaite (Bordeaux) : auteur d’un petit but et d’une passe décisive en douze matchs de Ligue 1 depuis le début de saison, Martin Braithwaite a fait mieux niveau statistique en un seul match avec son doublé contre Toulouse (4-2). L’attaquant danois a fait preuve de flair et de réalisme face à son ancienne formation, où il a joué entre 2013 et 2017, en délivrant également une passe décisive pour Malcom.
  • Liénard (Strasbourg) : placé dans le couloir gauche d’un milieu à cinq, il a eu une activité débordante et c’est le cas de le dire, puisqu’il a réalisé 12 centres au total ! Surtout, l’Alsacien a offert la victoire à son équipe devant Lyon, en inscrivant le but du 3-2 sur un coup-franc magnifique en pleine lucarne.