L1

L'équipe-type de la 14e journée

Commentaire(s)

La rédaction de MadeinFOOT s'est réunie pour composer son équipe-type suite à la 14e journée de Ligue 1 disputée ce week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 14ÈME JOURNÉE

  • Benoît Costil (Bordeaux) : ses arrêts décisifs, en fin de match, devant Bakayoko et Ben Yedder, ont permis à Bordeaux de conserver son avance sur Monaco (2-1) et d’enchaîner avec un troisième succès consécutif à domicile, toutes compétitions confondues.
  • Fouad Chafik (Dijon) : un sauvetage in-extremis, une barre touchée), le latéral dijonnais s'est montré à son avantage face à Rennes (2-1). Avec 5 interceptions, 87 ballons touchés et 1 passe avant un tir, le Marocain a réalisé un match plein.
  • Pablo (Bordeaux) : surpris par Ben Yedder sur l’ouverture du score de Slimani, l’international brésilien s’es rattrapé quelques minutes plus tard en égalisant d’une tête puissante sur corner. Il s’est ensuite appliqué à bien défendre face au duo d’attaquants monégasque (9 dégagements, 2 interceptions, 100% de duels aériens gagnés).
  • Lucas Perrin (Marseille) : titularisé pour la quatrième fois en Ligue 1, en raison des absences de Caleta-Car et Alvaro, le jeune défenseur marseillais (21 ans) a fait preuve de solidité à Toulouse, dont l’OM est reparti avec un clean sheet (0-2).
  • Anthony Caci (Strasbourg) : auteur de l'ouverture du score en fin de première période, il a ensuite donné deux passes décisives lors du second acte pour devenir l’un des principaux acteurs du carton réalisé par le Racing à Amiens (0-4). Surprenant sur le plan offensif (3 passes clefs au total, 2 centres), il a par ailleurs assuré dans le secteur défensif (4 tacles, 5 duels remportés).
  • Idrissa Gueye (PSG) : il a ajouté à son activité incessante (99 ballons touchés, 5 tacles) et son habituelle sobriété (2 longs ballons réussis sur 2, 92% de passes précises, seulement 6 ballons perdus) une passe décisive, sa première de la saison, pour Mauro Icardi, sur l’ouverture du score parisienne contre Lille (2-0).
  • Valentin Rongier (Marseille) : l’ancien nantais monte en puissance et pour sa 7e titularisation d’affilée en Ligue 1, il a réalisé l’un de ses meilleurs matchs sous ses nouvelles couleurs. Disponible pour ses coéquipiers (102 ballons), il n’a pas été avare d’efforts et a même tenté sa chance à plusieurs reprises (4 frappes, dont 3 cadrées). Malheureusement, son premier but avec l’OM attendra.
  • Aurélien Tchouaméni (Bordeaux) : précieux dans la récupération (9 duels gagnés sur 11, 2 interceptions), l’international français U19 a joué sans fioriture (7 ballons perdus) et fait du bien à l’entre-jeu girondin.
  • Thomas Mangani (Angers) : surprise de cette première partie de saison, Angers a enchainé avec une nouvelle victoire sur Nîmes (1-0), acquise grâce à l’unique but de son milieu de terrain. Le gaucher, qui a également réussi 4 passes clefs, a assumé son rôle de maître à jouer du SCO.
  • Nicolas De Préville (Bordeaux) : très percutant (4 dribbles réussis, 7 centres), l’attaquant girondin s’est montré combatif (14 duels remportés, 7 tacles reçus) et s’est vu récompenser par un but sur pénalty, son 4e de la saison. Auparavant, c’est lui qui avait déposé un corner sur la tête de Pablo (voir plus haut).
  • Moussa Dembélé (Lyon) : grâce à son penalty inscrit devant Nice (2-1), l’avant-centre lyonnais est passé seul en tête du classement des buteurs de notre championnat, avec 10 réalisations. On notera aussi la volonté qu’il a affichée sur le front de l'attaque, avec notamment 22 duels disputés, alors que son équipe a évolué en infériorité numérique pendant près d’une heure.