L1

L'AS Monaco renversée par les Girondins de Bordeaux (analyse et notes)

Commentaire(s)
L'AS Monaco s'est inclinée sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
L'AS Monaco s'est inclinée sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Malgré de nombreuses absences, les Girondins de Bordeaux, portés par leurs cadres, sont parvenus à renverser l'AS Monaco (2-1), ce dimanche après-midi lors de la 14ème journée de Ligue 1. Un succès arraché de haute lutte qui propulse les Marine-et-Blanc sur le podium.

Ligue 1 - 14e Journée

Bordeaux
2 - 11 - 1 Monaco
Pablo 29'
N. de Préville (P.) 69'
15' I. Slimani

LE FAIT DU MATCH

Islam Slimani a les mains baladeuses et voit rouge. On joue la 65ème minute de jeu, les deux équipes sont toujours dos à dos au tableau d'affichage, lorsque Nicolas De Préville sonne la charge. L'attaquant bordelais, sur une accélération, contraint Benjamin Henrichs à la faute à vingt-cinq mètres de son but. Le polyvalent allemand écope d'un jaune sur le coup et offre un très bon coup de pied arrêté aux Marine-et-Blanc. Nicolas De Préville, encore lui, se charge de le botter et sa frappe puissante du droit vient heurter le bras levé d'Islam Slimani. L'arbitre central n'hésite pas une seconde, désigne le point de penalty et adresse un carton jaune à l'avant-centre algérien. Déjà averti en début de deuxième mi-temps (54ème), le numéro 20 des Rouge-et-Blanc est prié de regagner les vestiaires. Nicolas De Préville, toujours lui, transforme ensuite le penalty d'un plat du pied droit plein de sang froid.

LES BUTS

0-1 (15ème) : Monaco prend les devants ! Servi dans le couloir gauche, Aleksandr Golovin se fend d'un joli numéro puis adresse un centre de l'extérieur du pied droit à destination de la surface. À la limite du hors-jeu, Wissam Ben Yedder dévie le cuir de la tête. Dans son dos, Islam Slimani contrôle de l'extérieur du gauche et finit du pied droit. Benoît Costil, trompé sur sa gauche, ne peut que constater les dégâts. C'est, déjà, le sixième but inscrit cette saison en Ligue 1 par l'international algérien.

1-1 (29ème) : Bordeaux recolle ! Après une énorme occasion pour Josh Maja, déviée par Benjamin Henrichs, les Marine-et-Blanc obtiennent un corner sur la droite du terrain. Nicolas De Préville, du pied droit, envoie le cuir vers les six mètres, où Pablo profite de la passivité de Benoît Badiashile pour placer une tête puissante. Benjamin Lecomte est pris sur sa droite. C'est le troisième but marqué cette saison en championnat par l'axial brésilien.

2-1 (69ème) : Bordeaux, renversant ! D'une frappe sèche du plat du pied droit à ras de terre, Nicolas De Préville convertit son penalty. Benjamin Lecomte, pourtant parti du bon côté, est trop court. C'est la quatrième réalisation inscrite cette saison en Ligue 1 par l'ancien ailier du Stade de Reims.

L'HOMME DU MATCH

Nicolas De Préville (Girondins). Le numéro 12 des Marine-et-Blanc a rendu une copie de très belle facture face à l'AS Monaco. Omniprésent dans le jeu (63 ballons touchés, 78% de passes réussies, 4 dribbles réussis, 7 centres), combatif (14 duels remportés, 7 tacles reçus) et décisif (4 passes clés, 1 but, 1 passe décisive). Une prestation XXL en somme.

LES CONSÉQUENCES

Rapidement menés, les Girondins de Bordeaux, pourtant privés de plusieurs joueurs très importants (Koscielny, Otavio et Briand notamment), ont affiché une belle force mentale pour égaliser puis forcer la décision. Benoît Costil, décisif à plusieurs reprises dans son but, et Nicolas De Préville, virevoltant, ont mené les Marine-et-Blanc à la victoire. Un succès probant qui permet aux hommes de Paulo Sousa de grimper sur la troisième marche du podium (22 points). Prochain rendez-vous : samedi soir (20 heures, Stade Auguste-Delaune) avec un déplacement sur le terrain du Stade de Reims (15ème journée).

L'AS Monaco poursuit dans ses travers ! Fébriles défensivement et encore réduits à dix, les Rouge-et-Blanc, malgré l'ouverture du score, ont chuté en Aquitaine. Un revers qui laissera des regrets aux hommes de Leonardo Jardim, tombés sur des Bordelais accrocheurs et un Benoît Costil quasi infranchissable. Suite à cette défaite, les Asémistes reculent à la quatorzième place du classement, bloqués à 18 points. Un coup d'arrêt problématique à une semaine de la réception du Paris Saint-Germain, prévue dimanche soir prochain (21 heures, Stade Louis-II) en clôture de la 15ème levée.

Photos Matchs : Bordeaux 2 - 1 Monaco