La colère froide de Jardim envers le VAR et l'arbitrage

Commentaire(s)

L'AS Monaco a concédé un match nul et vierge sur sa pelouse du stade Louis-II contre Reims ce samedi (0-0) pour le compte de la 32e journée du Championnat de France de Ligue 1. En conférence de presse d'après-match, Leonardo Jardim a salué l'attitude de ses joueurs : "L'équipe a joué avec une bonne attitude. Il a manqué l'efficacité, comme sur les deux derniers matches. L'équipe joue bien et essaie. Les joueurs essaient mais le ballon ne rentre pas. Il y a toujours un pied ou un arrêt". L'entraîneur portugais a ensuite pesté contre les décisions du VAR et de l'arbitre : "Mais je suis en colère. Il y a deux semaines, je suis allé à une réunion à Paris sur le VAR. On était deux, Garcia (l'entraîneur de Marseille, ndlr) et moi."

Il s'est alors justifié quant aux raisons de son courroux : "Et là je vois que lorsque Falcao fait une main (contre Bordeaux, lors de la 28e journée), on siffle tout de suite contre nous. Ce soir (samedi), il y a deux mains décollées sur une tête de Falcao et une tentative de Jemerson. À chaque fois dans la surface. Et il n'y a même pas de questionnement. Non, je ne crois pas que c'est à cause des débuts du VAR", puis de conclure que, selon lui, il s'agit d'un manque d'égard envers le club de la Principauté : "C'est parce qu'on ne respecte pas Monaco. C'est une question de justice également. Vu comment les choses se passent avec Monaco, vu ce que je constate, je pense que le maintien se jouera sur le dernier match."

Commentaire(s)