L1

Duverne défend l'enchaînement des matchs

Commentaire(s)
Actuellement à Metz, Robert Duverne a aussi été le préparateur physique de l'Olympique Lyonnais et de l'équipe de France
Actuellement à Metz, Robert Duverne a aussi été le préparateur physique de l'Olympique Lyonnais et de l'équipe de France

Huit matchs. Voilà ce que devra enchaîner le Paris Saint-Germain au cours du mois d'avril. Avec sept rencontres prévues lors de la même période, l'AS Monaco n'est pas, non plus, dans une situation évidente. Un calendrier démentiel pour certains, intéressant pour d'autres. Interrogé ce mercredi sur RMC, Robert Duverne a notamment défendu cet enchaînement si rapproché. Pour l'ancien préparateur physique de l'OL et de l'équipe de France, aujourd'hui à Metz, les joueurs préfèrent jongler entre les matchs plutôt que de s'adonner à des entraînements en milieu de semaine.

"Heureusement qu’il y a pas mal de matches en avril et en mai, souligne Robert Duverne. A ce moment de l’année, les joueurs préfèrent largement avoir des matches et récupérer entre les rencontres que de faire des entraînements. Si le gars est fatigué, il faut qu’il change de métier. Ils sont prêts. C’est la période la plus magique. Ce n’est pas maintenant qu’on la prépare, c’était avant." Nul doute que les dirigeants parisiens et monégasques auront un avis plus nuancé sur la question.