Rybolovlev entendu ce jeudi

Dmitri Rybolovlev en discussion avec son vice-président, Vadim Vasilyev.
Dmitri Rybolovlev en discussion avec son vice-président, Vadim Vasilyev.

Dmitri Rybolovlev va devoir s'expliquer ! À l'instar de son homologue du PSG Nasser al-Khelaïfi, bientôt entendu dans un tout autre contexte, le président de l'AS Monaco va passer devant un juge, jeudi, dans le cadre de l'affaire d'escroquerie dont il prétend avoir été la victime. Mais plusieurs personnes ont porté plainte contre lui, dont Mme Tania Rappo. Proche de la famille Rybolovlev, elle reproche au dirigeant russe de l'ASM de l'avoir mise sous écoute, via son avocate Me Bersheda, afin de monter un piège contre Yves Bouvier, un marchand d'arts suisse qu'il soupçonne de l'avoir escroqué à hauteur de 2 milliards d'euros. Un micmac sur lequel il tentera de faire la lumière auprès du juge en charge de cette plainte de Tania Rappo, demain.

« Je me rendrai à la convocation des autorités judiciaires de Monaco pour évoquer la plainte de Tania Rappo qui prétend avoir souffert d'une atteinte à sa vie privée. Je dois être inculpé comme complice dans cette affaire, bien que je conteste avoir commis de tels faits », a précisé Rybolovlev, par le biais d'un porte parole contacté par L'Equipe. « J'ai pour intention de coopérer pleinement avec les autorités et de les assister par tous moyens. Comme j'ai déjà pu le déclarer, j'ai la certitude que le système judiciaire monégasque, indépendant et professionnel, mettra cette affaire au clair. »


Réagissez à l'article "Rybolovlev entendu ce jeudi"