Infos

Blanc s'en souviendra, Le retour d'Imbula, La France grimpe à l'UEFA...

Commentaire(s)
Retrouvez un condensé de l'actu foot de la matinée
Retrouvez un condensé de l'actu foot de la matinée

L'actualité footballistique de ce mercredi matin a bien évidemment été animée par la victoire du Paris Saint-Germain sur le FC Barcelone, hier soir...

Blanc : "Celle-là, je m'en souviendrai"

Au coeur de l'exploit du Paris Saint-Germain face au FC Barcelone (3-2), mardi, Laurent Blanc s'est montré très actif sur son banc de touche. Critiqué pour ses choix, ces dernières semaines, le technicien parisien a pu savourer la prestation de ses hommes. Une performance qui va, sans aucun doute, le marquer.

"Ah celle-là, je m’en souviendrai. Mais je pense que vous aussi, je pense que les joueurs aussi, je pense que tout le monde qui était présent au stade ce soir aussi, a confié Blanc en conférence de presse. On fait aussi ce métier-là pour vivre des soirées comme ça. Elles sont difficiles, elles sont compliquées. La préparation de ces matchs est aussi compliquée, notamment quand il y a un environnement qui met beaucoup de pression. Et c’est vrai que, quand il y a le résultat comme ce soir, on est vraiment très satisfait d’avoir vécu une soirée comme ça."

Canal+ peut remercier le PSG

La chaîne cryptée avait mis le paquet, toute la journée de mardi, pour préparer la première grosse affiche de ce début de saison entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone. Et elle n'a pas été déçue par l'audimat.

Et pour cause, 2,32 millions de téléspectateurs ont assisté à la belle victoire parisienne (3-2) sur le petit écran, soit 41,1% de part abonnés. Deux résultats que la chaîne n'avait plus affichés pour un match de poule de C1 depuis neuf ans et un match entre le Real Madrid et l'Olympique Lyonnais, en 2005.

Mais ce score reste bien loin de celui obtenu après la dernière opposition entre le club de la capitale et le Barça. En avril 2013, Canal+ avait réuni 3,8 millions de téléspectateurs pour le quart de finale aller au Parc des Princes (2-2) et 3,5 millions au retour (1-1).

Un an après, Imbula pourrait faire son retour chez les Espoirs

Le 14 octobre 2013, Giannelli Imbula remplacé par Willy Sagnol, alors sélectionneur des Espoirs, lors d'un match face à l'Islande (4-3) faisait preuve d'un comportement indigne au moment de rejoindre le banc de touche. Après avoir lâché un "De toute façon je m'en bats les c....", le milieu de terrain Marseillais s'en prenait à un kiné venu à son encontre pour lui proposer un manteau, en lui assénant un "Et je t'ai dit que j'avais froid ?" Autant d'écarts qui n'avaient pas vraiment plu au staff des Bleuets et qui lui ont valu une mise à l'écart. Toujours en cours, cette dernière pourrait toutefois prendre fin, demain, date de l'annonce de la liste composée par Pierre Mankowski pour les barrages qualificatifs à l'Euro 2015 contre la Suède (10 et 14 octobre).

En effet, le sélectionneur de l'Equipe de France Espoirs était au Vélodrome, dimanche soir, pour superviser trois joueurs de l'Olympique de Marseille face à Saint-Etienne (2-1) : Mario Lemina, Benjamin Mendy et... Giannelli Imbula. Auteur de l'ouverture du score phocéenne, l'ancien Guingampais a très certainement tapé dans l'oeil de Mankowski. Reste à savoir si ce dernier acceptera de lui donner une seconde chance, un an après.

Brison ne manque pas d'ambition

Tombés dans la poule F de la Ligue Europa, les Verts devront faire face à Qarabag (0-0 au match aller), à Dnipropetrovsk (match aller jeudi soir à Saint-Etienne) et à l'Inter Milan pour tenter de se qualifier en 1/16èmes de finale. Autant de clubs qui n'effraient pas Jonathan Brison. Dans une interview accordée au Progrès, le défenseur Stéphanois affiche clairement son ambition en C3 : terminer en tête du groupe.

"Déjà, nous, on vise la première place du groupe, annonce-t-il dans les colonnes du quotidien régional. On n’a pas peur, non plus, de l’Inter Milan. On a vu que c’était compliqué à Qarabag. On est tombé sur une belle équipe. Les Azerbaïdjanais ne sont pas éliminés. Même si l’Inter est favori, on ira à Milan pour prendre des points. Il n’y a pas un mais trois adversaires directs. Peut-être que c’est Qarabag et nous qui allons passer. On ne sait jamais."

Sertic de retour à Reims ?

Laissé au repos lors des deux dernières journées de championnat (Saint-Etienne et Rennes), après avoir été victime d'un malaise vagal, il y a deux semaines, face à Evian, Grégory Sertic devrait faire son retour dans le groupe bordelais pour affronter Reims, vendredi, dans le cadre de la 10ème journée de Ligue 1.

D'après les informations de nos confrères de Sud-Ouest, le milieu de terrain Girondin a participé normalement aux séances collectives de l'entraînement d'hier, au Haillan.

La France grappille à l'UEFA, à Monaco de jouer !

La victoire du PSG face à Barcelone (3-2), hier, est forcément une bonne nouvelle pour le club de la capitale, mais l'est également pour toutes les autres formations de Ligue 1.

Conjugué à la défaite du CSKA Moscou face au Bayern Munich (0-1), le succès parisien permet à la France (7ème, 44,916 pts) de se rapprocher de la Russie (6ème, 44,998 pts) à l'indice UEFA.

Une victoire de l'AS Monaco devant le Zénith St-Pétersbourg, ce soir (18h), permettrait même à la France de repasser devant la Russie et ainsi retrouver la sixième place, qui éviterait la perte d'un représentant en Ligue des Champions en fin de saison. Un coup dur, qui ne prendrait effet qu'à partir de l'édition 2016-2017 de la C1.