Impact Montréal

Thierry Henry évoque son échec à Monaco

Commentaire(s)
Henry revient sur son échec à Monaco
Henry revient sur son échec à Monaco

Au cours de sa présentation à la presse canadienne ce lundi, Thierry Henry est revenu son échec à Monaco.

Aujourd'hui, Thierry Henry faisait son grand retour en conférence de presse. Fraichement nommé entraîneur de l'Impact Montréal la semaine passée, le technicien français s'est présenté devant les médias canadiens ce lundi après midi. Très classe, que ce soit grâce à son costume cintré ou son discours, le technicien tricolore est revenu sur son échec à Monaco, où il n'est resté que trois mois il y a quasiment un an.

"J'ai déjà parlé de mon respect pour Monaco, où j'ai commencé en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. Cela n'a pas fonctionné à Monaco (en tant qu'entraîneur). Je peux vous donner beaucoup d'excuses, mais au bout du compte, ça n'a pas marché et je suis ici en tant qu'entraîneur de Montréal. J'ai beaucoup appris là-bas. La seule erreur que vous puissiez commettre est de ne pas tirer les leçons de ce qui s'est passé. Vous devez y faire face" explique "Titi Henry". "Soit on gagne, soit on apprend et j'ai beaucoup appris à Monaco. Je suis très heureux d'avoir cette opportunité ici. C'était un processus très intéressant, c'est très positif pour moi ce qui s'est passé là-bas".

"J'ai tiré quelque chose de cette expérience..."

Relancé sur les nombreuses critiques à son égard lors de son départ de la Principauté, Henry assure qu'il n'a eu aucun problème dans le vestiaire monégasque. "Les gens peuvent dire ce qu'ils ont envie de dire, chacun a son opinion. Quand tu pars d'un club, les articles positifs sont très rares. Je sais que je suis encore en contact avec beaucoup de joueurs de Monaco. Mais des fois, si tu prends un joueur ou deux, on peut partir dans plein de choses. Je suis ici, j'ai tiré quelque chose de cette expérience" affirme-t-il. "Je n'ai pas eu de problème avec l'équipe de Belgique, pas eu de problème avec les jeunes à Monaco".

Licencié en janvier dernier, l'ancien d'Arsenal retrouve la MLS, qu'il a connu avec le New York Red Bull au début des années 2010. Un retour qu'il attendait avec impatience. "J'ai arrêté ma carrière, et je suis parti passer mes diplômes. Ca m'a pris 3 ans, après j'ai travaillé avec la Belgique puis Monaco. C'est un long chemin. Le terrain est ma passion, c'est ma vie. Il y a un nouveau départ et on doit aller vers l'avant. On ne construit pas un héritage en 1 mois, 2 mois, un an. Il faut être patient mais on sait ce qu'on veut faire. Mon amour du foot m'a fait revenir" a-t-il déclaré.