Girondins

Prior : "Du match, je ne retiendrai rien"

Commentaire(s)
Prior n'est pas malheureux que Sagnol ait pris la porte
Prior n'est pas malheureux que Sagnol ait pris la porte

Jérôme Prior a presque été le héros de la victoire bordelaise à Monaco (2-1). Le portier a stoppé un penalty frappé par Vagner Love. Si une faute a été sanctionnée par Benoît Bastien, le gardien a montré qu'il était de retour. Il refusait pourtant de jubiler au micro de beIN Sports : "Du match, je ne retiendrai rien."

Par contre, c'est un état d'esprit revanchard qu'a affiché le gardien : "Je retiens surtout ma mise à pied, aujourd'hui, j'en ai fait une force. Ça a été dur pour ma famille, ma copine, ceux qui m'ont soutenu... On travaille et on avance. Sans regrets, sans colère." Cette force permet le retour en forme des Aquitains : "On travaille ensemble, on marque, on prend un but gag mais on défend bien."

La trêve semble avoir changé les esprits. Prior refuse cette théorie : "On nous dit à chaque fois que c'est un nouveau Bordeaux..." Le portier semble plutôt convaincu que le départ de Willy Sagnol a libéré les esprits : "On a un nouveau staff, ça travaille bien, on a retrouvé du plaisir à l'entraînement. Le changement de staff a changé énormément de choses... C'est mieux mais je préfère rester discret là-dessus." Certes, le gardien n'a pas dit clairement ce qu'il pensait, mais le départ de son ancien entraîneur n'a semble-t-il pas fait son malheur.