L'Iran crée la sensation en dominant le Maroc d'Aït Bennasser


L'Iran a créé la sensation face au Maroc (0-1), ce vendredi après-midi.
L'Iran a créé la sensation face au Maroc (0-1), ce vendredi après-midi.

Au terme d'un match animé, marqué par de nombreuses occasions franches, l'Iran a finalement pris la mesure du Maroc (0-1), ce vendredi après-midi lors de la 1ère journée du Groupe B de la Coupe du Monde. Dans cette partie, disputée à Saint-Pétersbourg, il n'y a eu aucun round d'observation. Les Lions de l'Atlas sont rentrés tambour battant dans leur Mondial, prenant rapidement la maîtrise du cuir et se ruant à l'assaut des buts iraniens. Sur le reculoir, le bloc iranien a tenu tant bien que mal. Belhanda puis Harit se sont montrés menaçants, avant que Benatia ne passe tout proche de l'ouverture du score. Heureusement pour l'Iran, Beiranvand a réalisé un arrêt réflexe à bout portant sur la tentative de l'axial marocain (19ème). Une très chaude alerte qui a eu le don de réveiller les protégés de Carlos Queiroz. Sur un contre mené à vitesse grand V, Ansarifard a fait frissonner ses supporters. Puis, quelques secondes avant la pause, Munir a dû sortir le grand jeu pour empêcher Azmoun puis Jahanbakhsh d'ouvrir le score (43ème).

Après le repos, la rencontre est repartie sur un rythme beaucoup moins enlevé et les fautes ont haché le jeu. Sous la chaleur de Saint-Pétersbourg, assortie d'une accumulation de fatigue, les deux sélections ont eu plus de mal à développer du jeu. Il a fallu attendre les dernières minutes de la rencontre pour que celle-ci s'anime à nouveau. Sur une frappe sans contrôle à ras de terre de Ziyech, consécutive à un bon travail de Belhanda dans la surface adverse, Beiranvand a encore sorti le grand jeu (80ème). Déterminés à arracher le succès, les hommes d'Hervé Renard ont tout tenté en fin de partie. Mais, sur un ultime coup-franc iranien, dans les six minutes de temps additionnel accordées par l'arbitre, les protégés du technicien français ont chuté. Le malheureux Bouhaddouz a placé une tête maladroite, qui a trompé son propre portier (90ème+5). Avec ce succès étriqué, l'Iran prend provisoirement la tête de la poule B (3 points), en attendant le choc opposant le Portugal à l'Espagne, programmé dans un peu plus d'une heure (coup d'envoi à 20 heures). Le Maroc, de son côté, regrettera longtemps son inefficacité.

Coupe du Monde - Groupe B
Maroc - Iran : 0-1 (0-0)
But : A.Bouhaddouz (90ème+5 c.s.c.) pour l'Iran.