ASM

Rien ne va plus dans le vestiaire !

Commentaire(s)
La crise guette Monaco
La crise guette Monaco

A Monaco, les tensions sont nombreuses à deux journées de la fin du championnat. Si le maintien n'est pas encore acquis et qu'une relégation menace le club princier, le vestiaire monégasque est au bord de l'implosion.

Alors qu'on pensait que le club allait se maintenir sans difficulté après le mercato hivernal, l'AS Monaco renaît avec ses vieux démons depuis de longues semaines maintenant. Premier non-relégable, à seulement deux points du barragiste (Caen), l'ASM va se battre pour son maintien dans l'élite lors des deux dernières journées de championnat. Et contrairement aux Normands, voire aux Dijonnais (19ème, deux points de retard), les Monégasques ne sont pas du tout en soudés. Bien au contraire.

Comme l'explique Monaco-Matin, le groupe est au bord de l'implosion, la faute à de nombreuses tensions dans le vestiaire monégasque. En effet, certains joueurs sont étonnés de leur traitement, à l'inverse de titulaires, auteurs de prestations pas forcément convaincantes. En clair, on reproche à Jardim un manque de turn-over dans son onze de départ : notamment pour Djibril Sidibé, Rony Lopes, Jemerson ou encore Aleksandr Golovin.

A lire aussi. Jardim : "On n'a peut-être pas un effectif qui a les qualités mentales pour jouer le maintien"

"On vient d'enchaîner une mauvaise série de résultats et le onze de départ ne change pas. Quel est le message envoyé ? L'équipe ne fonctionne pas mais strictement rien ne bouge. Où est la concurrence ? Quel est le message envoyé aux remplaçants?" explique d'ailleurs un membre du vestiaire. La gestion du cas Benoit Badiashile est aussi pointée du doigt par plusieurs personnes, tandis que Benjamin Henrichs se plaint de Djibril Sidibé, privilégié grâce à son statut de champion du Monde. "Le groupe vit bien", comme on dit...