Le genou handicapant de Djibril Sidibé


Sidibé est toujours gêné
Sidibé est toujours gêné

Un nouveau blessé à l'horizon pour l'AS Monaco ? Touché au genou au mois d'avril dernier, Djibril Sidibé n'est pas totalement débarrassé de ses douleurs. De quoi expliquer ses mauvaises prestations depuis le début de la saison ?

Le 15 avril dernier, lors du match entre le PSG et l'AS Monaco (victoire 7-1 de Paris), Djibril Sidibé a été victime d'une lésion au ménisque droit. Forcément, à deux mois de la Coupe du Monde, le latéral droit a pris la décision d'éviter l'opération -pourtant préconisée par le staff médical monégasque- afin de conserver ses chances de faire parti du voyage en Russie. Une décision mûrement réfléchie après avoir consulté plusieurs spécialistes dont Éric Rolland, docteur du PSG. Si le pari a été réussi puisqu'il a remporté la CDM avec les Bleus, Sidibé traine toujours, à l'heure actuelle, des douleurs au genou.

Alors qu'il se soigne avec l'ostéopathe Amrouni, très réputé dans le milieu du foot français, Sidibé doit toujours se battre avec des inflammations qui apparaissent lorsqu'il enchaîne les matchs. D'après L'Équipe, l'hypothèse d'une intervention chirurgicale est toujours à l'ordre du jour dans les échanges réguliers et constructifs avec le staff médical asémiste. En plus des douleurs, Sidibé aurait encore une certaine appréhension pour les chocs. De quoi justifier ses difficultés depuis le début de la saison.

Que peut-il faire ? Comme Samuel Umtiti, qui a refusé l'opération pour faire un travail de renforcement musculaire afin de soulager les douleurs au genou, Sidibé veut toujours éviter le billard et pourrait adopter cette "technique". Toutefois, elle l'obligerait à être écarté des terrains pendant plusieurs semaines, alors que le résultat n'est même pas garanti. De plus, la situation délicate de l'AS Monaco et l'infirmerie déjà surchargée pourrait le contraindre à repousser son processus de guérison.