Fabregas impressionne déjà


Cesc Fabregas a réussi sa grande première en Ligue 1.
Cesc Fabregas a réussi sa grande première en Ligue 1.

Arrivé en fin de semaine en Principauté, Cesc Fabregas était déjà titulaire pour Monaco, hier à Marseille (1-1). Pour sa première en Ligue 1, l'espagnol s'en est très bien sorti.

Il n'a pas fallu longtemps à Cesc Fabregas pour connaître sa première en Ligue 1. A peine plus de quarante-huit heures après l'officialisation de son transfert et avec seulement une séance d'entraînement à la Turbie dans les pattes, le milieu de terrain espagnol (31 ans) était déjà titulaire sur la pelouse du Vélodrome, où l'AS Monaco se déplaçait hier soir en clôture de la 20e journée de championnat. Sa présence immédiate dans le XI de Thierry Henry en dit long sur la confiance que lui accorde son ancien coéquipier à Arsenal, qui a insisté auprès de ses dirigeants pour aller le récupérer à Chelsea contre 10 M€.

Sans perdre de temps, le néo-technicien Monégasque a donc confié à son numéro 44 le rôle de chef d'orchestre au coeur de son système en 3-5-2. Plus que dans la récupération (2 tacles, 1 interception) ou dans le combat physique (3 duels gagnés sur 7), c'est, sans surprise, par sa qualité de passes que l'ancien Barcelonais s'est distingué pour sa grande première dans l'Hexagone. Les montées des ailiers lui ont permis de trouver facilement Benjamin Henrichs et Fodé Ballo-Touré, l'autre recrue de la semaine sur le Rocher.

Tielemans n'a pas transformé son offrande

Mais c'est principalement dans son jeu vers l'avant, ses passes verticales, que Fabregas a fait du bien à l'entre-jeu Monégasque. Jamais tenté d'allonger, même quand le pressing marseillais s'est fait le plus intense en première mi-temps, il s'est constamment appliqué à soigner ses transmissions (90% de passes réussies). Plus haut sur le terrain, il a aussi fait preuve d'une justesse désarmante en trouvant, le plus souvent en une ou deux touches, des coéquipiers en bonne position.

On retiendra plus particulièrement son offrande pour Youri Tielemans qui, avec davantage de sang-froid, aurait pu permettre à l'AS Monaco d'empocher la victoire dans le temps additionnel et à son nouveau coéquipier d'ouvrir son compteur stats en Ligue 1. Mais il ne fait aucun doute, au vu de sa prestation d'hier, que Cesc Fabregas ne tardera pas à se montrer décisif sous ses nouvelles couleurs...

Photos Matchs : Marseille 1 - 1 Monaco